À la uneSport

Grand Prix d’Azerbaïdjan : Une course mouvementée pour Esteban Ocon !

azerbaijan

Pour son premier grand prix national (l’année dernière, il était dénommé “Grand Prix d’Europe“), l’Azerbaïdjan en a fait voir de toutes les couleurs à ses participants. À n’importe quel niveau dans le peloton, chacun a cru à son heure de gloire pendant une course mouvementée et saccadée par les différentes interruptions. Finalement, ce seront Ricciardo, Bottas et Stroll qui tireront leur épingle de la course. Esteban Ocon s’offrira une sixième place, quelque peu dénigrée par certains…

Le départ

Dès le départ, des accrochages firent monter l’adrénaline dans les rues de Bakou. Tout d’abord dans la seconde partie de peloton avec Kvyat et Sainz, renforçant encore plus la rivalité entre les deux pilotes Toro Rosso. Mais aussi aux devants, puisque Bottas et Raikkonen s’accrochèrent. Résultat du premier tour : Bottas subit une crevaison, quant à Raikkonen, il ne cessera plus de larguer des débris sur la piste au fur et à mesure de la course.

Mais quelques tours plus tard, Kvyat abandonne. Sa voiture mal positionnée pour pouvoir être extraite du tracée provoque l’apparition de la voiture de sécurité. Au restart, Perez tente de passer Vettel, en vain, tandis qu’Ocon se débarrasse de Raikkonen pour s’emparer de la cinquième position. Mais suite aux débris déversés par la monoplace de Kimi Raikkonen c’est une nouvelle voiture de sécurité qui entre en piste.

Le restart suivant marque un tournant dans cette course. Hamilton et Vettel se touchant avant même qu’il soit donné. Grosse tension à l’avant du peloton, et Vettel est à la limite de se faire avoir. Attaqué par Perez, Massa et Ocon il résiste et garde sa position. Massa s’empare quant à lui de la troisième place au profit de Perez.

Les pilotes Force India sont alors aux prises, et entre le virage 1 et le virage 2, Perez met un coup de roue à Ocon. Le pilote français ne rechigne pas et se porte tout de même à la hauteur du Mexicain. Ce dernier tente de forcer le passage, même après avoir été doublé, et les deux pilotes se touchent. Provocant une crevaison chez Ocon, et la casse d’une suspension pour Perez.

La fin de course

Suite aux nombreux débris engendrés par ces collisions, la direction de course décide de mettre le drapeau rouge afin de nettoyer convenablement la piste.

Lors de ce nouveau départ, Ricciardo passe trois voitures, celle de Massa, de Stroll et d’Hulkenberg. Il pointe alors à la troisième position. Esteban Ocon reparti 14ème entame une folle remontée, suivi dans chacun de ses dépassements par Bottas, revenu dans le tour des leaders. Il profite des nouveaux faits de courses : (Abandon de Massa et de Hulkenberg. Pénalité de 10 secondes pour Vettel et problème technique d’Hamilton le forçant à repasser par les stands).

Il remonte donc petit à petit pour enfin doubler Magnussen, troisième, et s’emparer de sa position. Bottas qui l’avait suivi de près s’octroiera cette place quelques tours plus tard. Le pilote français ne pourra pas non plus résister aux retours de Lewis Hamilton et de Sebastian Vettel.

Par la suite, le classement n’évolue plus. Si ce n’est la deuxième place de Lance Stroll, subtilisée sur la ligne par Bottas. À souligner tout de même : la performance du jeune Canadien, auteur de son premier podium en Formule 1.

Ricciardo l’emporte, Vettel est quatrième, devant Hamilton et Esteban Ocon termine donc bon sixième, mais la polémique est lancée. Ayant sûrement pris un coup à son ego, Perez accable le français dans sa manoeuvre. Le français se défend et a bien raison. Le Mexicain avait l’avantage jusqu’à maintenant de courir sur des circuits qu’il connaissait, contrairement au français. Attendons de voir la deuxième partie de saison.

Au classement, c’est Vettel qui fait la bonne opération, malgré sa pénalité il devance Hamilton à l’arrivée et creuse un tout petit peu plus l’écart sur le pilote Britannique.

À lire aussi : L’excellent début de saison du pilote français, Esteban Ocon !

About author

Valentin, 19 ans, passionné de littérature française. Mais aussi de sport (Formule 1, Foot, Hockey, Tennis...). Étudiant à la Sorbonne en Lettres et Journalisme (L1 LEMA)
Related posts
À la uneTurf

Arc Trials : ultimes préparatoires pour le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... La part du soupçon, avec Kad Merad (TF1)

À la uneTout Pour Réussir

Grégoire Potton : « Le foot et la politique sont de vraies addictions ! »

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Pour Sarah, la nouvelle série de TF1

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux