À la uneActualitésociété

Harcèlement de rue: un hashtag pour en parler

Un nouveau hashtag populaire est né sur twitter : #FirstHarassed, grâce auquel 7 000 femmes ont déjà partagé leur premier harcèlement. En plus du nombre de victimes, l’âge choque aussi.

Quelle femme dans sa vie n’a jamais subi de “T’es bonne mademoiselle” ou de sensuelles tapes sur les fesses dans le métro ? Et surtout à quel âge ces aggressions ont-elles commencées ? Le hashtag FirstHarassed a été lancé par Mikki Kendall, féministe et auteure occasionelle pour le Guardian. Elle tweete le 28 mai : “J’avais 10 ans quand j’ai été harcelée pour la première fois, et c’était un homme bien plus vieux que moi. Combien d’entre nous ont été harcelées par des adultes alors qu’ils étaient enfants ? “. Les internautes ont suivis, et divers témoignages ont été publiés.

Diverses agressions pour un même traumatisme

Ce hashtag montre ainsi la jeunesse des victimes : beaucoup de tweets concernent des enfants, parfois âgés de 6 ans, et agressés pas seulement dans la rue, comme @Lucie_Witt : “J’ai été agressée pour la première fois à 11 ans, dans un cinéma, alors que ma mère était là. Les agresseurs avaient son âge ou étaient plus vieux.“. Cette capture d’écran réalisée par BFM TV montre la diversité des témoignages.

#FirsyHarassment, capture d'écran BFM TV

Les femmes connaissent le harcèlement et les agressions dès leur plus jeune âge, ce qui forge leur regard sur la société : ces gestes sont banalisés et risquent d’être intériorisés.

Des agressions subies toujours plus tôt

Il est important de comprendre la différence entre le harcèlement de rue, qui implique d’interpeler une personne avec un message intimidant, irrespecteux ou humilliant en raison du genre ou de l’orientation sexuelle. La drague implique elle un consentement mutuel.
Une étude menée par le site Hollaback! et l’université américaine de Cornell dans plus de 22 pays a interrogé 16 600 femmes. Nous voyons que 84% des femmes se sont fait harceler avant leurs 17 ans, 50% ont été physiquement harcelés dans un lieu public et 71% se sont déjà fait suivre dans la rue. En France, 100% des femmes ont déjà été agressées dans les transports en commun, et 65% ont été harcelées alors qu’elles n’avaient pas 15 ans.

L'harcèlement de rue en Europe

La directrice adjointe de l’association Hollaback confiait au site suisse le matin son désarroi : “Les gens ne veulent pas reconnaître que cela commence très jeune.“. Espérons que ce hashtag change la donne.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFootSport

Edouard Mendy, le chaînon manquant des Blues

À la uneSéries Tv

Les mystères de l'amour : un prime pour le 20 décembre

À la uneActualitéInternational

La Chine va rapporter des échantillons de Lune

À la uneFranceSanté

Passerons-nous un Noël en famille ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux