Le Français Harold Boisset courait sont tout premier derby et s’est montré plus rapide que René Lopez. Il a bouclé son parcours en 137.63 secondes avec Vakhenaton, un selle français de 9 ans. Mais avec une faute, il a vu la victoire s’échapper et prend la deuxième place.

« C’est la première fois que je participe au Derby de La Baule, étant donné que cela ne fait que deux ans que je viens. Connaissant bien mon cheval, je me suis toujours dit qu’il pouvait faire ce type d’épreuve et sachant que je venais il était logique que je le mette dans ce Derby. En tant que Français je suis fière de pouvoir participer au CSIO, après la déception de la non qualification jeudi pour le Grand Prix, je suis ravi d’être ici et de prendre de l’expérience. »

Lire aussi : René Lopez : « Plus l’épreuve avançait, plus je me suis rendu compte que j’allais être mieux classé »