EquitationSport

CSIO 5* La Baule : Victoire de la Japonaise Karen Polle, Bosty sur le podium

En ce dernier jour de compétition, la dernière grosse épreuve avant la Coupe des Nations était le CSIO 5* prix du département de Loire Atlantique. De nombreux français hors de l’équipe de France ont participé, dont Roger-Yves Bost qui nous a ramené la troisième place. C’est la japonaise Karen Polle qui se classe première et fini son week-end sur une victoire. Nicolas Delmotte quant à lui termine cinquième.

Une épreuve technique

L’épreuve se divisait en deux phases. Pour accéder à la seconde, les cavaliers devaient faire un sans-faute dans la première partie du parcours. Ils sont dix-huit sur quarante à y être arrivé. L’épreuve était difficile, notamment dans la deuxième phase où les cavaliers ont du prendre des virages très serrés sur la pelouse en herbe, certains ont glissé. Finalement, c’est avec son sans-faute et un temps de 27’20 secondes que la japonaise Karen Polle et sa monture Little Lord se sont imposés dans cette épreuve. Juste derrière à la seconde place, le suisse Pius Schwizer est second avec un temps de 27’21. C’est un dixième de moins que celui de la japonaise ! Elle a eu chaud aux fesses !

Et pour clore le podium, notre Bosty national et Tesway de la Batia sont troisièmes avec un chrono à 27’72 secondes. Les cavaliers nous ont offert un spectacle riche en émotion, le public retenait son souffle à chaque passage. Lors de la remise des prix, Karen était aux anges et souriait de toutes ses dents.

Karen Polle remporte l’épreuve avec Little Lord 90

Lire aussi : Alexandra Paillot est seconde dans le prix du Groupe Barrière à La Baule, derrière le suédois Peder Fredricson

Du côté des tricolores

D’autres français courraient cette épreuve, comme Mathieu Billot qui a fait une faute dans la première phase du parcours et n’a pas pu finir le parcours avec Unik d’Ick. Patrice Delaveau et Harold Boisset étaient sans-faute dans la première phase, mais ils ont malheureusement fauté tous les deux sur une entrée de double, malgré leurs parcours rapides et bien tracé. Les espoirs furent misés sur Alexandra Paillot qui nous a fait vibrer hier dans le prix du Groupe Barrière, mais elle fauta aussi sur la même entrée de double que ses congénères, avec Polias de Blondel. Max Thirouin réussi à finir la première phase du parcours mais termine la seconde avec 10 points de pénalité à cause d’un refus sur l’avant dernier oxer, faute de trajectoire. En revanche, Nicolas Delmotte réussi le double sans-faute et se classe cinquième de l’épreuve avec Darmani Van T Heike (qui était particulièrement en forme ce matin).

Nicolas Delmotte cinquième du CSIO 5* Prix Département de Loire Atlantique

 

Related posts
À la uneFootSport

Le Stade Rennais, un outsider qui en impose

À la uneSportTennis

Résumé de la 4e journée de Roland-Garros 2020

À la uneSportTennis

Résumé de la 3ème journée de Roland-Garros 2020

À la uneSportTennis

Résumé de la 2ème journée de Roland-Garros 2020

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux