À la uneActualitéFrancePolitique

Hollande roucoule avec les « pigeons » de la Silicon Valley

En voyage d’Etat à San Francisco, le président français a étreint le chef de file des « pigeons », ces entrepreneurs expatriés aux Etats-Unis, estimant qu’ils jouent un rôle bénéfique pour la France.

C’est dans une salle de bal de l’hôtel Hilton et devant 2.000 à 2.500 invités que le chef de l’Etat s’est adressé à la communauté française de la Silicon Valley. Le président s’est dit « fier d’entendre que les ingénieurs français sont excellents ». Il a estimé qu’ils jouaient un rôle bénéfique pour l’économie française et la France en général.

Des réactions mitigées

« C’était un très bon discours, comme l’était celui qu’il a prononcé dans l’après-midi devant les start-up », a déclaré un entrepreneur français de la Silicon Valley.

Mais d’autres chantent un son de cloche différent et sont plus sceptiques. « Il s’est contenté de dire ce que nous voulions entendre. Il s’est dit convaincu que l’expérience acquise par les Français installés dans la région sera bénéfique pour la France, mais encore faudrait-il que nous ayons envie de rentrer», explique un autre entrepreneur.

Le président a pris un pigeon sous son aile

A l’issue de son discours, François Hollande a «huggé» Carlos Diaz, le leader du mouvement des «pigeons ». C’est ce dernier qui avait mis François Hollande au défi de l’étreindre et défi que le président à relever devant l’auditoire. Le chef de l’Etat français a offert une accolade symbolique et chaleureuse largement applaudie par l’assemblée des nombreux chefs d’entreprises présents sur place.

[youtube id= »8bZl-eHlXeA »]

C’est un retournement de situation car au début de son mandat les « pigeons » l’accusaient de faire fuir les patrons hors de France.

Une porte ouverte

Le 17 février aura lieu un conseil portant sur l’attractivité du territoire français. Mais François Hollande a déjà entamé un programme de séduction auprès des entrepreneurs ou ingénieurs étrangers. En effet, il a annoncé qu’un nouveau « passeport talents » valable pendant quatre ans renouvelables permettra d’attirer en France entre 5000 et 10000 personnes qualifiés. Le message est clair : « Venez en France ! »,voilà ce qu’a lancé le président français à tous les grands dirigeants de l’économie numérique américaine.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéBuzzJeux Olympiques Paris 2024

C’est qui Baptiste Moirot, le porteur de la flamme olympique ?

ActualitéEquitationSport

L'équithérapie : guérir grâce aux chevaux

À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

ActualitéFaits Divers

Disparition d’OJ Simpson : c’est quoi cette affaire de meurtre pour laquelle il fut condamné ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux