À la uneActualitéSportTurf

Prix d'Amerique : Bold Eagle marque les esprits dans l'ultime préparatoire

A moins de deux semaines du Prix d’Amérique, le prix de Belgique 2016 constituait une ultime préparation avant l’épreuve reine du dernier dimanche de Janvier. Bold Eagle était bien évidemment la grande vedette de la course, tant le cheval a impressionné lors de ses dernières courses par ses lignes droites dévastatrices. Les enjeux étaient multiples lors de cette dernière des 4 « B ».

Bold Eagle grandissime favori pour l’Amérique

Incontestablement, peu de chevaux ont laissé une telle impression de domination dans les préparatoires à l’Amérique, Bold Eagle fait partie de ceux-la. Le champion de Pierre Pilanski n’avait pourtant rien à prouver sur sa classe ou son talent. Le seul enjeu pour lui était de savoir s’il pouvait être au niveau des chevaux d’âge en les affrontant directement. Bien qu’on ne puisse avoir avant-coup que peu de doutes sur les capacités de Bold Eagle, le champion a tapé fort, laissant peu d’espoir aux autres prétendants.

Voltigeur de Myrt a fait forte impression en prenant la course à son compte, bien que ne pouvant répondre à l'assaut de Bold Eagle

Voltigeur de Myrt a fait forte impression en prenant la course à son compte, bien que ne pouvant répondre à l’assaut de Bold Eagle

Voltigeur de Myrt, la note de ce Prix de Belgique

Dans une course plutôt régulière, Voltigeur de Myrt a pris les devant avec le cash driver italien Gabriele Gelormini. Positionné en tête de course, le pilote italien a pu contrôler les attaques progressivement, jusqu’à la dernière attaque, fatale de Bold Eagle, qu’il n’a pu contrer. Toutefois, alors que Bold Eagle a eu un parcours de rêve grâce à Franck Nivard, Voltigeur de Myrt lui s’est montré courageux en prenant la course à son compte de bout en bout, et malgré la flèche de Bold Eagle dans les 200 derniers mètres, il a conservé le premier accessit de haute lutte.

Amiral Sacha, lui, devait impérativement prendre des points pour pouvoir participer au Prix d’Amérique. Après une course bien menée, il était à la lutte pour les premières places quand il s’est enlevé à 150 mètres du poteau, visiblement gêné par un adversaire. Il laissera des regrets car sauf retrait de dernière minute, il ne devrait pas pouvoir participer au Prix d’Amérique.

Up and Quick en difficulté, Lionel trace le petit parcours en retrait

Parmi l’opposition annoncée à Bold Eagle dans ce Prix de Belgique, puis dans le Prix d’Amérique, Up and Quick était attendu, il a nettement déçu ses supporters, ne leur donnant aucun espoir. Après un parcours d’attente, Jean Michel Bazire a sollicité le cheval sans que celui-ci ne puisse répondre. Il faudra donc suivre de près les déclarations de l’entourage après la course pour tenter d’expliquer cette mauvaise performance.

Lionel, autre challenger pour le Prix d’Amérique, n’a quand à lui pas couru, effectuant un petit tour de piste à la corde en retrait, sans que son driver ne lui en demande davantage. Il constituera sans doute le principal adversaire de Bold Eagle dans ce prix d’Amérique 2016 le 31 janvier.

 

Christophe Crepin

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCinéma

Qui est Matthias Schoenaerts, l'acteur qui va jouer Johnny Hallyday au cinéma ?

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous ... Shardlake, détective de l'ombre

À la uneInternationalPolitique

Qui était Ebrahim Raïssi, le Président iranien décédé dans un crash d'avion ?

À la uneMédias

The Voice : qui sont les candidats qualifiés pour la finale ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux