FootSport

Jeunes Talents : Bundesliga – Episode 3

Après avoir parlé de Weiser et de Stendera, on laisse maintenant la place à un autre jeune allemand, lui aussi international en équipe de jeunes, jouant au VFB Stuttgart, j’ai nommé : Timo Werner.

Une jeunesse dans le sud

Né le 6 mars 1996, le joueur qui est au club de la ville depuis maintenant 14 ans, étant entré en équipe de jeunes en 2002, Timo Werner incarne l’espoir du club de Stuttgart. Ce club qui a longtemps joué le haut de tableau avec d’autres équipes comme le Bayern, le Werder, Hambourg, se retrouve comme les deux derniers, très souvent dans le ventre mou du championnat, bien qu’il s’en sorte quand même un peu mieux que Brême et Hambourg.

Werner fait partie de ces joueurs en Europe à avoir commencé leur carrière par un match de coupe d’Europe, lors des phases qualificatives de l’Europa League du mois d’aout 2013 pour être plus précis, les performances étant jugées bonnes, il sera intégré à l’équipe première lors de la saison qui suivra. A 17 ans, 4 mois et 25 jours, il est le plus jeune joueur de l’histoire du VFB Stuttgart.

Il fait ensuite sa première apparition en Bundesliga le 17 août 2013 contre le Bayer Leverkusen et marque son premier but 5 jours plus tard contre Francfort.

Conscients du talent du jeune joueur, les dirigeants du club offrent aux 18 ans de Timo un contrat professionnel qui durera jusqu’à juin 2018 avec le VfB Stuttgart.

Un buteur surpuissant en sélection

Même si ses statistiques restent simples en club (10 buts en 78 matchs avec Stuttgart), en sélection, le jeune allemand se lâche littéralement et enchaîne les buts avec facilité :

  • En U15 4 sélections pour 3 buts
  • En U16 5 sélections pour 2 buts
  • En U17 18 sélections pour 16 buts
  • En U19 6 sélections pour 5 buts
  • En U21 4 sélections pour 3 buts

Soient 29 buts en 37 sélections jeunes, une statistique hors du commun qui témoigne de sa régularité et surtout de sa progression en tant qu’attaquant. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’il a obtenu la médaille d’or Fritz Walter en catégorie U17 en 2013 et la médaille d’argent en 2015, catégorie U19 (cette médaille récompense les meilleurs jeunes joueurs allemands par catégorie d’âge). Ce n’est pas non plus pour rien que le Borussia Dortmund, Liverpool et surtout les Spurs (qui voient en lui le potentiel successeur de Kane en cas de départ) le suivent avec beaucoup d’attention.

Il est d’ailleurs finaliste du Championnat d’Europe de football des moins de 17 ans en 2012 avec les Stendera, Meyer, Goretzka et compagnie.

Un avenir de tueur ?

Comme Thomas Muller, Marco Reus et Mario Götze, Timo Werner incarne cette nouvelle génération de joueurs allemands à l’aise techniquement, physiquement pas hors du commun et adeptes du beau jeu. Ses capacités de dribbleur, sa polyvalence (il est capable de jouer sur les côtés) et sa vitesse font de lui l’attaquant parfait pour le club de Stuttgart, qui avait tant besoin de ça pour aider le club à progresser. En attendant, pourquoi pas un autre titre en Bundesliga, après celui obtenu en 2007 avec d’autres jeunes joueurs devenus ensuite internationaux Sami Khedira et Mario Gomez et peut-être vivre le même destin ?

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMédiasMusiqueSport

Euro 2024 : quel groupe de musique choisi par TF1 ?

ActualitéEquitationSport

Comment faire du cheval pendant ses vacances ?

À la uneFootSport

Est-ce que Mbappé va participer aux JO ?

À la uneSport

Basket - Coupe des Landes : Boris Diaw et Biscarrosse sortent l'Elan Tursan pour rejoindre l'ESMS en finale

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux