À la uneActualitéSport

Jeux olympiques : Paris serait ouvert à une double attribution pour 2024 et 2028

Anne Hidalgo, la maire de Paris, et Tony Estanguet, coprésident du comité de candidature des JO de Paris 2024, se sont entretenus avec Thomas Bach, le président du Comité international olympique (CIO). D’après des sources sérieuses, Paris ne serait pas opposé à une double attribution des JO 2024 et 2028 le 13 septembre à Lima.

Face au manque criant de vocations pour organiser les Jeux Olympiques d’été, l’idée d’une double attribution pour les éditions 2024 et 2028 a fait son chemin parmi le CIO. Rappelons que Paris est en concurrence avec Los Angeles pour accueillir l’édition 2024. L’idée, c’est que si Paris ratait le coche  pour 2024, elle se verrait attribuer l’édition de 2028. Idem pour Los Angeles.

Et Paris ne serait pas contre cette idée. C’est en tout cas ce qui est ressorti de l’entretien qu’ont eu ce lundi à Aarhus (Danemark) Anne Hidalgo et Tony Estaguet avec Thomas Bach, le président du CIO. «Je viens d’avoir une première rencontre avec le président du CIO Thomas Bach qui a été une rencontre de courtoisie, d’échange sur le processus dans lequel nous sommes engagés, puis nous avons eu une réunion de travail avec les vice-présidents du CIO, a ainsi déclaré Anne Hidalgo. Une réunion très constructive, très intéressante dans laquelle nous apportons notre soutien au CIO pour revoir le processus de désignation des villes candidates. C’est une réflexion tout à fait intéressante qui est légitime de la part du CIO alors qu’il n’y a que deux villes candidates (…).»

Jeux olympiques

Tony Estanguet et Anne Hidalgo. Crédits : AFP


.

Estanguet : “Nous restons concentrés sur 2024”

Tony Estanguet était sur la même longueur d’onde que la maire de Paris. «On apprécie la manière dont le CIO est venu vers nous pour nous informer du plan et de ce qu’ils veulent pour revoir ce processus et engager les deux villes qui sont dans la campagne en ce moment. On supporte le processus. Ca a été une réunion assez courte. On est ouvert à la discussion parce que, en fin de compte, on est partenaire de la famille olympique et nous voulons résoudre cette situation (celle du manque de vocation des candidatures) de la meilleure manière.

Toutefois, Hidalgo et Estanguet se sont bien gardés de prononcer le mot 2028. Paris restera focalisé sur 2024. “Nous restons concentrés sur 2024 car nous portons le meilleur projet pour 2024”, a déclaré Estanguet. La décision d’une double attribution pour le 13 septembre à Lima ne se fera pas avant le mois de juillet. Mais désormais, l’idée est dans toutes les têtes…

 

Related posts
À la uneBrèvesMédias

Le Cas Pucine remporte La France a un incroyable talent

À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions : Lyon arrache la qualification

À la uneActualitéFranceSociété

Un rugissement solidaire pour le 2e jour de mobilisation

À la uneEuro FootFootNon classéSport

Didier Deschamps prolonge jusqu'en 2022

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux