À la uneActualitéJeux olympiquesSportSports d'hiver

JO: retour sur les journées de mercredi, jeudi et vendredi

Alors que la fin des jeux approche, on a vécu une deuxième partie de semaine à couper le souffle à Sotchi. Il y a bien sûr eu le triplé français en skicross masculin, mais aussi le doublé en ski alpin et une fierté controversée pour la Russie en patinage artistique.

MERCREDI, le slalom français, c’est géant !

628x471La journée est évidemment marquée par la performance des skieurs français en slalom géant. Steeve Missilier, médaille d’argent et Alexis Pinturault, médaille de bronze, terminent drrière l’intouchable américain Ted Ligety.

Le relais mixte de biathlon composé de martin Fourcade, Jean-Guillaume Beatrix, Anaïs Bescond et Marie Dorin, ne connaît pas la même réussite. Il échoue à la 4e place, lors d’une épreuve où les Norvégiens ont permis à Ole-Einar Bjorndalen de rentrer dans l’histoire (13 médailles aux JO d’hiver).

Sinon, la Finlande met fin au rêve olympique de la Russie en quarts de finale du tournoi de hockey sur glace masculin (3-1).

JEUDI, le jour de gloire est arrivé !

triple-francais-historique-skicross-Sotchi-2014-640x355Le 20 février 2013 restera à jamais gravée dans leurs mémoires comme dans celles du sport français. Avant, qui connaissait Jean-Frédéric Chapuis, Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol ? Une finale de skicross et un podium 100% tricolore plus tard, ces trois messieurs sont désormais élevés au nom de fierté nationale.

Cette performance n’a malheureusement pas ouvert la voie aux Bleus du combiné nordique et à Jason Lamy-Chappuis, qui terminent 4e de l’épreuve par équipes. Le porte-drapeau tricolore ne remportera donc pas de médaille à Sotchi.

Elle l’a ouvert en revanche pour Marie Martinod, qui monte sur le premier podium olympique de l’histoire du ski halfpipe. En obtenant la médaille d’argent derrière l’Américaine Maddie Bowman, elle porte à 15 le total des breloques françaises durant ces jeux, concluant ainsi une journée où le record de 11 médailles de 2002 a été battu.

Les hockeyeuses canadiennes, elles, sont devenues championnes olympiques pour la quatrième fois de leur histoire. Menées 2-0 par les Etats-Unis, elles ont renversé la vapeur pour finalement s’imposer (3-2). Leurs compatriotes du curling ont elles aussi décroché l’or face à la Suède (6-3).

Parmi les autres titres en jeu ce jour-là, celui du programme libre féminin. Alors que toute la Russie attendait la toute jeune Julia Lipnitskaïa (15 seulement), c’est Adelina Sotnikova qui a fait chavirer de bonheur tout un peuple. Non sans contestation. En effet, les juges lui attribuent la première place laors que sa prestation a été considéré par beaucoup de spécialistes comme inférieure sur le plan artistique à ses poursuivantes, la sud-coréenne Yu-Na Kim et l’Italienne Carolina Kostner.

APTOPIX Sochi Olympics Figure Skating

VENDREDI, journée vierge pour les Français

1189141-24862781-640-360Ophélie David rêvait d’imiter ses compatriotes masculins du skicross. Tout roulait pour la doyenne des Français de Sotchi (37 ans) jusqu’à une terrible chute en finale qui l’a contrainte à terminer à la pire des places (4e). Après avoir chuté il y a quatre ans à Vancouver, la malédiction se poursuit pour elle. Le podium de l’épreuve est composé de deux Canadiennes : Tompson (or) devant Serwa (argent). La Suédoise Holmlund décroche le bronze.

Pas de médaille non plus pour les skieuses du slalom. La meilleure françaises, Nastasia Noens, se classe 7e. La course a été remportée par la jeune prodige américaine Mikaela Shiffrin (18 ans).

Les filles du biathlon, elles, ont dû abandonner suite au malaise de Marie-Laure Brunet. Comme un symbole, l’épreuve a été remportée par les relayeuses ukrainiennes, le jour-même où le pouvoir et l’opposition signaient un accord dans leur pays.

Quant aux Canadiens, ils ont réalisé un doublé en curling. Après le succès des femmes la veille, les hommes ont battu la Grande-Bretagne (9-3).

En hockey, il ne fallait pas manquer le match au sommet des demi-finales, la finale avant la l’heure: Etats-Unis-Canada. Ce sont les Canadiens qui ont le dernier mot en s’imposant 1-0. Ils affronteront la Suède en finale dimanche tandis que les Américains tenteront de décrocher le bronze face à la Finlande.

media_xll_6510429

Alexis CIMOLINO

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCultureFranceSociété

Les Cœurs Doubles (2/4) : Ce pays loin des yeux, mais près des cœurs

À la uneActualitéArtCultureInternationalMusique

LP : Même dans l’intimité, on m’appelle LP!

À la uneSport

[INTERVIEW] Jeff Hardy, le guerrier aux cheveux arc-en-ciel bientôt Willow the Wisp chez WWE ?

À la uneFootInternationalSport

Les LGBT seront en sécurité à la Coupe du Monde mais le Qatar fixe certaines limites

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux