ActualitéBrèvesSanté

SMEREP – Journée Mondiale Sans Tabac – Le 31 Mai 2017

Aujourd’hui des études faites par Opinion Way pour la SMEREP montrent que le nombre de jeunes fumeur a baissé. Cependant, la majorité de ceux qui fument ne souhaitent pas arrêter.

Actuellement, 17% des lycéens français sont fumeurs. Ici, on ne parle que la cigarette et de sa consommation régulière ou occasionnelle. En parlant de la France entière c’est plus de la moitié (54%) qui ne souhaite pas arrêter* et si les chiffres de l’Île-de-France sont uniquement pris en compte, cette proportion passe presque à un tiers (63%).

En partant du côté des étudiants, le pourcentage de fumeurs est un peu plus élevé (22%) et la proportion ne voulant pas arrêter aussi (56%). Encore une fois si l’on se concentre uniquement sur Paris et sa région, le pourcentage d’étudiants fumeur est de 30%. Un chiffre considérable et inquiétant.

Alors pour montrer que l’on peut tous arrêter de fumer, au moins une journée, le 31 Mai 2017 est organisée la Journée Mondiale Sans Tabac. En plus de faire du bien à nos poumons et à notre santé, nous ferons également un geste pour la planète.

SMEREP - Journée Mondiale Sans Tabac - Le 31 Mai 2017

Affiche de l’OMS pour la Journée Mondiale Sans Tabac

Préserver sa santé, la principale motivation pour arrêter

Toujours dans la même étude, on l’institut a cherché à savoir ce qui poussait les jeunes à arrêter de fumer. La première raison est bien évidemment la préservation de leur santé, la deuxième étant des raisons financières. En effet, aujourd’hui, fumer coûte (très) cher.

Le président de la SMEREP, Hadrien Le Roux, a souhaité mettre en avant le fait que la SMEREP a mis en place un système de prévention. Par l’intermédiaire d’une brochure « Le tabac, j’arrête, je respire. » déjà disponible sur le site www.smerep.fr

*= dans les 12 prochains mois

La consommation de la cigarette baisse… mais celle du cannabis augmente

Enfin la dernière partie de l’étude cherchait à connaître l’évolution de la consommation de cannabis chez cette jeune population.

Ici, ce n’est pas une baisse qui est observée mais bien une hausse. En effet, plus d’un lycéen sur 10 avoue avoir déjà touché au cannabis tandis que chez les étudiants le pourcentage est passé de 17% en 2016 à 21% en 2017. Une hausse très nette de la consommation qui est donc très inquiétante.

Rappelons que la France fait partie des plus gros consommateurs de cannabis en Europe, surtout chez la population jeune.

 

Related posts
ActualitéSéries Tv

Quelles sont nos 5 nouvelles séries préférées de TF1 ?

ActualitéSorties

On a vu pour vous… le spectacle de magie de Bertrand Gille

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous ... Shardlake, détective de l'ombre

ActualitéFootReportagesSport

Milan AC et l’Inter Milan : une rivalité historique 

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux