À la uneMusiqueSorties

La 14ème édition du Festival Jazz au Phare se tiendra du 30 juillet au 3 août sur l’Île de Ré

La saison des Festivals bat son plein et entre le 30 juillet et le 3 août, l’Île de Ré proposera le sien avec « Jazz au Phare » qui fête sa 14ème édition !

Comme le présente son site internet, Jazz au Phare c’est « 5 jours de concerts | 5 scènes | 35 concerts | 124 musiciens » donc de quoi satisfaire les amateurs de jazz en plein cœur de l’été. Dans un lieu unique en son genre, le Phare des Baleines, Jazz au Phare entreprend de séduire en matière de jazz (mais pas seulement) et durant 4 jours « les plus aguerris comme les plus néophytes, les plus jeunes comme les moins jeunes« . Le cocktail de ce festival de musique c’est bien entendu de mettre le jazz à l’honneur mais aussi « chanson française, pop nostalgie et world« , de quoi faire du bien à toutes les oreilles.

Comme tous les festivals musicaux de l’été, cette édition 2023 a une couleur particulière. Son directeur artistique Jean-Michel Proust et ses équipes ont fait de cette édition une fête avec « une ligne éditoriale festive aux couleurs latines, aux rythmes chaloupés, aux percussions épicées avec une nuance électro-lounge en after » et a concocté le programme en fonction. Et une nouvelle fois cette année, de très grands noms sont attendus !

Demandez le programme !

Sur la Grande Scène, les temps forts du festival seront :

Biréli Lagrène accompagné pour la première fois d’un orchestre symphonique (en collaboration avec le festival Musique en Ré) se produira sur la Grande Scène pour un grand hommage à Django Reinhardt, disparu il y a 70 ans dans « DJANGO 70th – GIPSY SYMPHONIC PROJECT ».

Bernard Lavilliers proposera sur scène un projet inédit autour de son album « O’ Gringo », accompagné de ses musiciens. Il recevra en première partie le trompettiste franco-marocain daoud.

Murray Head, le chanteur aux tubes tels que « Say It Ain’t So Joe », « One Night In Bangkok » ou encore « Never Even Thought » proposera une rétrospective de sa carrière, précédé par JEAN-MICHEL PROUST feat. Patricia Bonner pour un hommage à Barney Wilen.

Roberto Fonseca, que l’on a connu dans les années 2000 au sein de Buena Vista Social Club, rend hommage à l’âge d’or de la musique cubaine en restituant le décor et l’atmosphère bouillonnante de la Cabane Cubaine de Montmartre.

Ne pas oubliez non le « OFF » du Festival qui vous permettra de découvrir des artistes comme Francis Lockwood, Didier Conchon, Guy « Mimile » Bodet, Pablo Campos, Jean-Pierre Bertrand, Klem H et Haqibatt.

Les plus petits ne sont pas oubliés non plus avec activités et spectacles en matinée : atelier enfants à 10h et spectacles dès 11h au Théâtre de verdure : Zebulon, Zébulette et leurs Animuciens et Nours & les Frères Grosmalins.

Ce même théâtre proposera dès 13h les révélations de la scène Jazz à ne pas manquer avec Jazz ConneXion !

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneInternational

“Turbulences extrêmes” : que s’est-il passé à bord du vol Londres - Singapour ?

À la uneMusique

"Le goût des choses" : Anne Sila sort son nouveau single

À la uneCinémaCulture

#TouchepasamaVF : pourquoi les comédiens(nes) du doublage se mobilisent ?

À la uneCinéma

5 choses à savoir sur Horizon, le nouveau projet de Kevin Costner

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux