À la uneActualitéEnvironnementInternational

La Chine va cesser de construire des centrales à charbon à l’étranger

Une telle promesse a également été formulée récemment par la Corée du Sud et le Japon, Pékin s’engage à cesser la construction de centrales à charbon à l’étranger. Un pas vers la neutralité carbone ? 

Ce mardi 21 septembre, le président chinois Xi Jinping a annoncé à la tribune des Nations unis à New York, que la Chine va cesser de construire des centrales à charbon à l’étranger, sans préciser de calendrier. Elle se joint ainsi à une série d’annonces visant à lutter contre le changement climatique.

La Chine abandonne ses financements de charbon à l’étranger

C’est à quelques semaines du début de la conférence COP26 que la Chine fait cette promesse suite à une forte pression diplomatique pour arrêter de financer les projets de charbon à l’étranger. La Chine « ne construira pas de nouvelles centrales à charbon à l’étranger« , a déclaré le président Xi Jinping dans un discours pré-enregistré devant l’Assemblée générale de l’ONU. 

« La Chine va renforcer son soutien aux autres pays en développement pour qu’ils développent des énergies vertes et faibles en carbone« , a également déclaré Xi Jinping. Ainsi la Chine se rapproche des objectifs climatiques fixés par l’Accord de Paris , qui lutte contre le changement climatique et vise à se détacher de « l’énergie fossile la plus sale du monde » comme la surnomme Helen Mountford, du World Resources Institute qui qualifie cette annonce comme un « tournant historique« . 

Cette organisation rappelle que sur « la dernière décennie », la Chine a investi « des milliards de dollars » dans des usines à charbon dans d’autres pays dont l’Indonésie et le Bangladesh. Pour rappel, la Chine demeure jusque-là le dernier fournisseur de financements publics pour des projets de développement du charbon à l’étranger. 

Neutralité carbone avant 2060 ? 

« Les jours de l’énergie charbon sont comptés« , a réagi mardi sur Twitter le président de la COP26, Alok Sharma. « A la COP26, nous devons faire du charbon de l’histoire ancienne. » ajoute-t-il. 

Xi Jinping a répété des promesses effectuées l’an dernier selon lesquelles la Chine atteindra la neutralité carbone d’ici 2060. Une promesse ambitieuse qui permet à la COP26 de débuter sur de bonnes bases en plus de la nouvelle de la ratification de l’Accord de Paris par la Turquie.

Cependant, cette annonce est loin de signifier la fin totale des investissements de la Chine dans le domaine du charbon. « Si l’abandon progressif du financement du charbon à l’étranger est très important, cela ne dispense pas la Chine de prendre des mesures ambitieuses au sein de ses frontières« , a rappelé Helen Mountford.

About author

Journaliste
Related posts
À la unePolitiqueSanté

COVID 19 : quels sont les gros changements du 1er février ?

À la uneSéries Tv

Pour l'amour du risque arrive dès aujourd'hui sur 6play TEVA

ActualitéMédiasMusique

10 moments cultes de l'émission Nouvelle Star

À la uneCinémaPop & Geek

Quand sortira la suite de The Batman au cinéma ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux