À la uneFootSport

La Coupe d’Afrique des Nations 2021 repoussée d’un an

Prévue initialement au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2021, la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) a été reportée à 2022 en raison de l’épidémie de coronavirus.

Si le suspens a été maintenu jusqu’au bout, la CAN 2021 elle aussi, subira finalement les effets de l’épidémie de Covid-19. Après l’Euro et la Copa America, c’est une autre compétition de football qui manquera aux fans du ballon rond pour les mois à venir, et l’ Algérie va rester tenante du titre de la CAN un an de plus. La Confédération Africaine de Football (CAF) a rendu son verdict ce mardi 30 juin après une réunion en visioconférence, et a décidé de reporter à début 2022 la compétition prévue au Cameroun en janvier 2021. C’est un coup dur pour le pays hôte, qui avait dû renoncer à l’organisation de la compétition en 2019 en raison de retards pris au niveau des travaux. Cette fois-ci, c’est pour des raisons sanitaires que le Cameroun devra attendre.

A lire aussi : Lizarazu et Margotton commenteront la Ligue 1 sur Téléfoot

Plusieurs scénarios envisagés

Tous les scénarios ont pourtant été mis sur la table pour éviter un report aussi lointain, qui verraient donc la CAN 2021 se dérouler sur la même période que le CHAN 2022 en Algérie et à seulement neuf  mois de la Coupe du monde au Qatar… Mais alors qu’il reste encore à chaque équipe quatre matchs de qualification à jouer, la tenue de ces rencontres d’ici la fin d’année 2020 s’avérait tout simplement impossible en raison de l’épidémie de Covid-19. La CAF avait déclaré il y a quelques jours que la reprise de ces matchs de qualification ne se ferait pas avant septembre, ils ont finalement préféré ne prendre aucun risque dans le cas éventuel d’une seconde vague de l’épidémie.

Il restait toujours la possibilité de décaler la CAN en juin-juillet 2021, mais cette option s’est rapidement révélée impossible en raison de la saison des pluies au Cameroun, et de la concurrence audiovisuelle qu’auraient représenté l’Euro et les JO de Tokyo sur la même période. La seule solution restait donc de décaler la compétition d’un an. Interrogé sur les conséquences pour la tenue de l’édition 2023, le président de la CAF Ahmad Ahmad a assuré qu’il y aurait bien une CAN en 2023 si les conditions sanitaires le permettaient.

Crédit photo : GETTY IMAGES / GABRIEL BOUYS

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinémaCulture

L'Académie des César adopte "la parité intégrale" au sein de ses instances dirigeantes

À la uneFaits Divers

5 éléments pour comprendre...l'affaire Laëtitia Perrais

À la uneBrèvesSéries Tv

Naya Rivera de Glee portée disparue en Californie

À la uneActualitéInternational

46 pays soutiennent l’initiative chinoise contre les Ouïgours

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux