À la uneActualitéArtCultureExpositionsSorties

La Gaîté Lyrique projette l’Art contemporain

Du 24 Février au 2 Mars 2014 se déroulent “Les rencontres internationales” un évènement majeur pour tous les adeptes du Nouveau cinéma et les inconditionnels de l’Art contemporain.

Intronisé en grande pompe par une soirée mix live du collectif Electrons Libres, Lundi 24 Février au Palais de Tokyo à Paris, “Les rencontres internationales” s’établissent pendant une semaine à la Gaîté Lyrique, le célèbre lieu des cultures numériques. Les organisateurs de cette manifestation culturelle, Nathalie Hénon et Jean-François Retting, ont mis les bouchées doubles question programmation. En effet tout au long de l’évènement, pas moins de 120 oeuvres venant du monde entier seront visibles par le public, chaque jour des rencontres, tables-rondes et débats sont également organisées avec les artistes afin d’en finir avec le tabou de l’Art contemporain.

[youtube id=”THQqyaHzS6s”]

Une création jeune

L’intérêt de la programmation est de mettre en contact le public, tant avec les grandes figures de l’Art contemporain à l’image du chorégraphe Merce Cunningham et du plasticien Hans Op de Beeck, qu’avec les jeunes artistes et réalisateurs pour certains diffusés pour la toute première fois. Il convient de noter également que la grande majorité des projections et évènements sont totalement gratuits et en accès libre.

Cette initiative unique en Europe plus que de démystifier par l’image et la parole l’Art contemporain, permet à tous de se figurer l’importance de la création audiovisuelle d’aujourd’hui. Par le biais d’approches documentaires, de fictions expérimentales, de vidéos aux formes hybrides, “Les rencontres internationales” mettent en lumière de nombreuses oeuvres pour la plupart ignorées du grand public et pourtant très accessibles.

Un évènement propice à la curiosité

Nous avons assisté, pour vous, à la toute première projection se tenant lieu Mardi 25 Février intitulé “Mouvements”. Au programme cinq court-métrages réalisés par des figures plus ou moins connues, parmi elles Charles Atlas célèbre pour ses films autour de la danse ou encore Jean-François Neplaz, réalisateur marseillais très engagé politiquement. Après une brève introduction de ces court-métrages par les organisateurs de l’évènement, la projection nous a complètement embarqué dans un autre monde.

De l’intimité des artistes du Cirque du Soleil filmée par Myriam Yates, présente lors de la séance, aux discussions entre grévistes marseillais de Jean-François Neplaz, la projection prend vite un tour presque envoutant. On s’étonne, on rit, on s’émerveille, on somnole parfois, on assiste aux allées et venues des spectateurs venus spécifiquement pour tel ou tel court-métrage…

L’ensemble du programme est disponible sur le site Art-Action, mention spéciale pour la journée du 27 Février prochain, qui projettera une réalisation de Hans Op de Beeck, plasticien belge aux créations saisissantes dont voici un aperçu.

[youtube id=”zxplzeHnTtw”]

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneEconomie

Crypto pour les nuls : #1 Qu'est-ce qu'une cryptomonnaie?

À la uneActualitéEnvironnement

Pollution : Une nappe d’hydrocarbures de 35 kilomètres au large de la Corse

À la uneActualitéInternational

Prix Pulitzer : Une récompense spéciale pour la jeune femme qui a filmé le meurtre de Georges Floyd

À la uneActualité

“Marche des libertés” : Une manifestation contre l'extrême droite se tient aujourd’hui à Paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux