À la uneInternational

La justice américaine soupçonne des manipulations sur le bitcoin

Le marché de la cryptomonnaie est dans la tourmente. Depuis le début de la semaine, les différentes devises, dont le Bitcoin, subissent d’importantes baisses suite à l’ouverte d’une enquête par la justice américaine sur des manipulations frauduleuses.

Les temps sont durs pour les investisseurs de cryptomonnaies qui voient les cours s’effondrer depuis plusieurs mois. Et ce ne sont pas les révélations de Bloomberg qui vont arranger les choses. Selon le média financier, le département américain de la Justice a ouvert une enquête concernant des manipulations sur le prix du Bitcoin et autres devises.

Deux méthodes de fraudes

Lors de cette enquête, la justice se concentre principalement sur les méthodes utilisées qui influent sur le cours de la monnaie. En ligne de mire, le “spoofing” qui consiste à acheter des titres puis les revendre avant leur exécution. De cette manière, les investisseurs sont dupés sur la réelle valeur des titres qui a été favorisée. Du bain béni pour les escrocs qui utilisent cette méthode pour en retour empocher le jackpot.

Autre manipulation également dans le collimateur: le “wash-trading”. Avec cette technique, un investisseur trade avec lui-même. Ainsi, les autres personnes ont l’impression que la devise s’accroît fortement, les poussant à être réactif et à investir à leur tour.

Pour rappel, le “spoofing” est illégal depuis la loi de régularisation financière Dodd-Franck, adoptée en 2010. Loi que le président américain Donald Trump voudrait assouplir. “Le wash-trading” est illégal depuis 1936.

Conséquences

Suite à l’annonce de cette enquête, le cours du Bitcoin a fait une chute de près de 3%, atteignant les 7409$. Afin d’éviter une crise trop importante, la Chine a été invitée à bannir cette crypto-monnaie tandis que plusieurs autres nations, comme le Japon ou les Philippines, doivent la réguler.

Malheureusement, selon le média américain, les autorités n’auraient pas les capacités de stopper ces méthodes frauduleuses tant que les plateformes qui gèrent ces investissements ne sont pas régulées. En effet, les différentes places de marché ne sont pas toutes installées aux États-Unis, préférant s’expatrier en Asie. Parmi les plus importantes, certaines sont même originaires d’Asie.

Et enfin, la définition même de la crypto-monnaie est sujette à débat. Quel est son statut ? Doit-on la considérer comme une monnaie virtuelle ou des titres financiers à surveiller comme les actions en bourse ? Des questions que va devoir trancher la justice américaine lors de son enquête. Mais une chose est certaine, le Bitcoin n’a clairement pas fini de faire parler de lui.

Related posts
À la uneCultureMédias

Tu te souviens… du Morning Live ?

À la uneCulturePop & Geek

Tu te souviens … de la Game Boy ?

ActualitéFemmesInternationalReportages

6 femmes qui ont marqué le photojournalisme

À la uneFrancePolitique

Qui est Pap Ndiaye, le nouveau ministre de l'Éducation nationale ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux