À la uneActualitéHigh TechInsolitePop & Geek

L’application Peeple doit-elle nous faire paniquer?

Welcome to Yelp

Faut-il paniquer à l’idée de la sortie de la nouvelle application Yelp For People ? Alors que certains ont toujours des doutes sur Facebook ou Twitter, l’application Peeple va beaucoup plus loin que les réseaux sociaux traditionnels. L’idée consiste à noter les personnes avec lesquelles nous entretenons des relations professionnelles, amicales voire amoureuses.

Yelp proposait déjà de noter les hôtels, les restaurants ou les jeux vidéos sur une échelle allant de 1 à 5 étoiles. Fortes du succès rencontré, les créatrices Canadiennes de Peeple Julia Cordray and Nicole McCullough ont repris exactement la même formule. Mais peut-on noter des individus comme des objets ?

Naturellement, depuis l’annonce de la sortie de cette application pour novembre, les médias se déchaînent. Tous s’indignent, tous décrient une violation de la vie privée et tous se demandent ce qui ne tourne pas rond chez les créateurs et utilisateurs de telles applications.

Mais y a-t-il un réel danger ?

Si le principe de base est critiqué, les modalités de fonctionnement ne sont pas en reste. Voici le point sensible de l’affaire : n’importe quelle personne prétendant vous connaître peut créer un profil à votre nom. A partir de là, les notes que vous attribueront les utilisateurs seront visibles de tous.

Les créatrices de l’application cherchent cependant à nous rassurer.

D’une part, si vous ne faites pas partie de la communauté, aucun des commentaires accompagnant les notations de votre profil n’est visible.

D’autre part, en tant qu’utilisateur de l’application, lorsqu’un commentaire est jugé discriminatoire ou malsain, il est immédiatement supprimé par l’application. Si un utilisateur publie un commentaire sur vous qui ne vous plait pas, vous avez 48h pour discuter avec lui et demander une modification voire un retrait du commentaire.

Les créatrices assurent aussi que le but de cette application est bien d’avoir un regard positif sur les autres et de nous aider les uns les autres à créer de nouvelles relations de confiance. Elles incitent d’ailleurs les utilisateurs à créer un lien de leur CV vers l’application pour soutenir leurs candidatures.

« The ugliest Pandora’s box in internet history. »

Certains pensent tout simplement que ce concept fait partie des « déjà vu » et qu’il ne prendra pas. Vous rappelez-vous des applications PlayerBlock ou Don’t Date Him Girl qui permettaient aux femmes de noter les hommes avec qui elles sortaient ? Non ? Seriez-vous vous-même tenté par l’utilisation de ce type de réseaux? Non? Donc vous ne devriez pas vous faire trop de soucis sur le présumé succès de Peeple.

YouTube video

Force est de constater que les commentaires qui circulent actuellement sur le net sont très largement négatifs. « C’est un outil de harcèlement pour les vicieux » déclare un commentateur sur Facebook alors qu’un autre qualifie l’application de « Pire boite à Pandore de l’histoire d’internet ».

Pourtant, y-a-t-il une si grande différence entre les réseaux sociaux très en vogue actuellement et ce type d’application ?

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéBuzzJeux Olympiques Paris 2024

C’est qui Baptiste Moirot, le porteur de la flamme olympique ?

ActualitéEquitationSport

L'équithérapie : guérir grâce aux chevaux

À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

ActualitéFaits Divers

Disparition d’OJ Simpson : c’est quoi cette affaire de meurtre pour laquelle il fut condamné ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux