À la uneActualité

Le climat apocalyptique de l’Australie, un ravage pour les populations locales

Après des mois d’incendies en Australie, le soulagement, une vague de pluie qui a commencé jeudi 16 janvier. On peut ce demander si cette dernière apportera une solutions aux problèmes des australiens.

Des incendies destructeurs qui ravagent tout sur leurs passage

Depuis maintenant 4 mois, l’Australie est en proie aux plus gros feux de forêt de son histoire. C’est un désastre, tant point de vue humain qu’écologique.

Pour le côté humain, il faut savoir qu’en quelques semaines plus de 2 000 habitations on été ravagées notamment dans la région de Nouvelle Galle du Sud la où les brasiers sont les plus gros. Cela laisse des milliers d’Australiens sans toit. Ils sont alors obligés de trouver refuge dans des camps de fortune. La plupart de ces derniers ne savent même pas ce qu’il se passera pour eux lorsque les incendies seront éteints.

Des milliers d’habitants comme réfugiés dans leur propre pays

Ouest-France le 04/01/20

Quant au côté écologique, plus d’un milliard d’animaux seraient mort dans les flammes selon le chercheur australien Chris Dickman. Dont notamment les koalas. Des animaux emblématiques du pays. Un tiers de leur population aurait disparu en seulement quelques mois. Une catastrophe écologique sans précédent qu’on ne peut encore bien évaluer.

Ces incendies ont au moins montré que les Australiens étaient prêts à tout pour conserver leur territoire. En effet, quelques 60 000 civils se sont désignés volontaires pour être pompier bénévole et ça uniquement dans l’Etat de Victoria. Dans l’ensemble du territoire, des mouvements de solidarité apparaissent partout.

Les pluies salvatrices qui rassurent les Australiens

Enfin! C’est le cris du cœur que poussent les Australiens qui n’ont jamais été plus heureux de voir la pluie. Depuis jeudi 16 janvier les feux ont commencé à s’apaiser particulièrement dans la région de Nouvelle Galle du Sud, d’où ironiquement les plus gros brasier venaient.

Suite aux premières gouttes, les énormes nuages toxiques qui commençaient à envahir tout le pays commencent à se dissiper peu à peu. L’Open de tennis pourra donc finalement avoir lieu normalement. Et les habitants peuvent commencer à respirer de nouveau. Cependant l’île Kangourou n’a pas eu la chance d’être touchée par la pluie. Pour cette île avec un écosystème riche, c’est une vraie calamité.

Les météorologues affirment que ce weekend sera propice à la pluie. Ils espèrent que cela permettra de mettre un terme à ces brasiers, qui durent depuis déjà trop longtemps.

Les inondations, une plaie de plus pour le pays

Ces pluies torrentielles n’ont pas que de bons côtés. Elles sont également à l’origine d’inondations dû au fait que la terre ne puisse plus du tout retenir les eaux de pluie à cause des événements récents. Dans la région de Nouvelle-Galles du Sud certains animaux ont nécessite un sauvetage car emporté dans les courants des inondations. Un zoo en a même fait les frais.

Il est à rappeler qu’après avoir subi les plus gros dégâts de son histoire à cause des feux, l’Australie s’apprête à affrontée ce que les experts pensent être la période de pluie la plus longue depuis plus d’une décennie. Pendant que le Queensland affronte un orage supercellulaire, Canberra est frappé par des tempêtes de grêles.

par Adrien Marquet

Related posts
À la uneSéries Tv

Peter Lenkov, showrunner de Magnum et MacGyver, viré par CBS

À la uneActualitéPolitique

Elections présidentielles 2020 : les atouts de Joe Biden, grand favori

À la uneBrèvesMusique

Simony, la comète du rap français que rien n’arrête

À la uneHigh TechInsolite

Emmanuel Macron félicite les nouveaux bacheliers sur TikTok

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux