Covid19: Déplacements de 100 km à vol d’oiseau autorisés. Port du masque obligatoire dans les transports en commun pour les plus de 11 ans. Attestation de l’employeur pour circuler à l’heure de pointe dans les transports en Ile de France. Les dernières annonces pour le 11 mai à retrouver dans notre live et lepoint sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneBrèvesCinémaSéries Tv

Disney+ arrive en France plus tôt que prévu

La plateforme de streaming du géant Disney sera disponible en France le 24 mars. L’occasion de découvrir les fictions que propose Disney + qui commence a avoir un catalogue bien fournie.

L’arrivée sur le marché

Après Netflix et OCS, c’est à Disney + d’arriver sur le marché français. Fort d’un catalogue qui regroupe les œuvres des studios Pixar Animation, Marvel Studio, Lucasfilm et National Geographic, la firme de la souris aux grandes oreilles, attire déjà les plus grands sérievores et amateurs de films. Disney + arrivera le 24 mars en France soit une semaine avant la date annoncée.

Suite à l’annonce en 2017 par Disney d’une plateforme de streaming, les questions étaient nombreuses. Que va-t-on retrouver dessus et à quel prix?

Les tarifs de Disney + seront en dessous de la concurrence. En effet, 6 euros 99 par mois et 69,99 à l’année pour un accès à 4 écrans simultanés et du téléchargement de contenu jusqu’à 10 appareils différents.

Annonce disponible sur le site officiel

C’est le 12 novembre 2019, que le service fût lancé aux Etats Unis. À son début, ce n’était pas le raz-de-marée qu’à pu être Netflix. Cependant après déjà quelques mois, Disney + a su s’imposer sur le marché et affirmer encore plus la position dominante de Disney sur toutes les créations audio-visuelles. Il faut dire que la variété de ses programmes permet aux utilisateurs d’avoir un choix encore jamais proposé par d’autres plateformes de streaming. De plus, Hulu (encore non disponible en France) fonctionnera en parallèle ce qui amènera une variété de contenu encore plus grand.

Leur catalogue

Coté série on aura la joie de retrouver entre autres Kim Possible, Phineas et Ferb et même Hannah Montana. Pour les courageux, les 30 saisons des Simpsons ainsi que les nouveaux épisodes seront également présente. Mais il n’y a pas que ça sur le service, les films également sont légions. On retrouvera notamment tout le catalogue de Marvel Studio ainsi que celui de Lucasfilm. De quoi passer des heures et des heures sous la couette. Dans un autre registre, des documentaires seront disponible. Par exemple Roving Mars, un documentaire sur l’élaboration et le lancement d’une sonde sur Mars.

Disney oblige, les dessins animé seront au rendez vous. Que ce soit La belle et la bête, Blanche Neige, Les 101 dalmatiens ou autres, les classiques qui ont fait la réputation de la firme seront disponible. Les enfants pourront découvrir et les adultes redécouvrir ses chefs d’œuvres.

Image regroupant les “classiques” d’animation Disney

Le service propose donc des films, séries, dessins animés et documentaires dont la majorité a été produit par Disney ou ses filiales. Mais il ne va pas s’arrêter la. Des séries directement produites par le service seront également disponible.

L’avenir de Disney +

En plus de pouvoir ce nargué d’avoir un catalogue bien rempli, Disney + ne va pas s’arrêter là. Alors qu’il est sorti uniquement depuis quelques mois aux Etats Unis, des séries produite par la plateforme débarquent déjà. C’est le cas de The Mandalorian, un spin-off de Star Wars basé sur un chasseur de prime, qui est déjà culte.

Affiche de la série The Mandalorian

Le service ce veut tout publique, il n’y aura donc aucun films “rated r”. Ce sont des films interdit aux moins de 17 ans non accompagné aux Etats Unis. Pour les séries plus sombre dont il a les droits, tel que Daredevil, la diffusion continue sur Netflix.

On pourra également attendre : des remakes de films cultes (Chérie, j’ai rétréci les gosse est annoncé), des sériés animées et documentaire à l’image de son concurrent direct. Cela apportera sans doute un minimum de concurrence qui pourrait être bénéfique pour la création audiovisuelle.

Related posts
À la uneBrèvesMédias

Stéphane Bern arrive à la rentrée sur Europe 1

À la uneInsolite

Les 5 championnats du monde les plus insolites !

À la uneInsolite

Curiosité : les 7 animaux les plus moches

À la uneLittératureMusique

"On ira tous au paradis": disparition de Jean-Loup Dabadie

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux