À la uneNumérique

Le code source du World Wide Web mis en vente

Tim Berners-Lee est le créateur du réseau World Wide Web (WWW). Le code d’origine devient objet de collection de part sa mise en vente grâce à un NFT.

Entre autre créateur du Web et précurseur de l’Internet, Tim Berners-Lee est le fondateur de cet instrument que nous utilisons tous chaque jour. Sa conception commence il y a plus de trente ans, en 1989. Tim est employé du CERN, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire à Genève. Il crée donc à ce moment-là le fameux navigateur permettant une communication entre scientifiques partout à travers le monde. Berners-Lee initia le langage informatique HTML, mais aussi les concepts d’URL et d’HTTP.

Les fichiers originaux sont donc mis en vente par Sotheby’s : On compte 10.000 lignes de codes ainsi qu’une lettre personnelle du créateur. Cela fait maintenant des jours que la vente a commencée et le prix avoisine déjà les 3 millions de dollars. Le vente s’achèvera le 30 juin.

La NFT

Pour la vente, le créateur décrit son invention, et explique en quoi vendre sa création au sein-même du réseau qu’il a pu créer il y a de ça trente ans est représentatif : « Il y a trois décennies, j’ai créé quelque chose qui, avec l’aide ultérieure d’un grand nombre de collaborateurs à travers le monde, a été un outil puissant pour l’humanité. Pour moi, le meilleur atout du Web a été l’esprit de collaboration. Bien que je ne fasse pas de prédictions sur l’avenir, j’espère sincèrement que son utilisation, ses connaissances et son potentiel resteront ouverts et disponibles pour nous tous pour continuer à innover, créer et initier la prochaine transformation technologique, que nous ne pouvons pas encore imaginer. Les NFT, qu’il s’agisse d’œuvres d’art ou d’artefacts numériques comme celui-ci, sont les dernières créations ludiques dans ce domaine et le moyen de propriété le plus approprié qui existe. Ils sont le moyen idéal pour emballer les origines derrière le Web. »

La technologie NFT est le meilleur moyen pour Tim de rendre hommage à sa création. Ce système de certificateur numérique est ensuit infalsifiable et permet une traçabilité optimale des oeuvres acquises.

À lire aussi : Crypto pour les nuls : #1 Qu’est-ce qu’une cryptomonnaie?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Rhea Ripley, la catcheuse australienne qui conquiert WWE

À la uneBuzzInsolite

Elle confond son AirPod avec son médicament et enregistre un audio depuis son estomac

À la uneFrance

Nicolas Hulot : une enquête ouverte pour "viol et agression sexuelle"

À la uneMédias

C'était il y a 30 ans ... la naissance du Journal du hard sur Canal+

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux