À la uneActualitéInternational

Le Parti Populaire a choisi le successeur de Mariano Rajoy

Destitué le 1er Juin 2018, l’ancien premier ministre Mariano Rajoy va à présent passer le flambeau de la présidence du Parti Populaire à Pablo Casado qui vient d’être élu.

Député de 37 ans, anciennement président des jeunes du Parti Populaire, Pablo Casado connait bien le Parti Populaire (PP) qu’il va à présent présider après son élection par les grands électeurs du PP lors du second tour. L’élection du nouveau président du parti marque un virage à droite. Voici son portrait politique :

Intransigeant vis-à-vis de la Catalogne

Il est dans l’ADN du PP de ne pas négocier avec les indépendantistes” a déclaré Pablo Casado alors que les derniers mois de Mariano Rajoy à la tête du gouvernement avaient été marqués par le conflit avec la Catalogne et Carles Puigdemont. Le nouveau président du Parti Populaire a affirmé que le parti, sous sa présidence, serait intransigeant vis-à-vis de la Catalogne.

Dès 2016, Pablo Casado avait été très critique de la politique de dialogue de la numéro 2 du gouvernement, Soraya Saenz de Santamaria, son adversaire pour la présidence du Parti Populaire.

Récupérer les voix perdus

A l’annonce des résultats, le jeune député, nouveau président du parti, s’est permis d’emprunter la célèbre expression de Ronald Reagan : “Le Parti Populaire est de retour” (America is back). L’objectif affiché par Pablo Casado est retrouver le pouvoir depuis la chute de Mariano Rajoy en juin dernier. Aujourd’hui, le PP est le premier parti dans les deux chambres du Parlement mais n’a pas de majorité absolue, ce qui profite à la coalition socialistes, catalans, basques + Podemos pour le moment.

Cela passe par retrouver les 3 millions de votes perdus entre les élections législatives de 2011 et 2016, ce qui a empêché le PP d’avoir la majorité absolue.

Au contraire de son adversaire jugée plus technocrate, M.Casado est vu comme comme quelqu’un ayant “plus de connexion avec la rue et plus de dynamisme pour défendre les valeurs traditionnelles de la droite avec moins de complexes » selon le commissaire européen à l’énergie, Miguel Angel Arias Cañete au Monde.

Les prochains scrutins auront lieu lors du printemps 2019 (élections locales) et en 2020 (élections législatives), premiers juges de paix pour Pablo Casado.

Un rapprochement avec l’extrême-droite ?

Si Pablo Casado avait dénoncé l’ancien rapprochement de son adversaire pour la présidence avec l’ancien président socialiste espagnol, le nouveau président du Parti Populaire a été publiquement soutenu par l’association anti-avortement Hazte Oïr.

Autre soutien notable : le parti d’extrême droite Vox. A l’annonce de la victoire de Pablo Casado, le président de Vox, Santiago Bascal a réagi positivement : “« s’il est capable de respecter son discours, nous aurons quelques points en commun ».

A lire aussi : Mariano Rajoy renversé par le socialiste Pedro Sanchez

Related posts
À la uneActualitéFaits DiversSociété

L'homme arrêté à Glasgow n'est pas Xavier Dupont de Ligonnès

À la uneBrèvesSéries Tv

High School Musical: The Musical: The Series : lancement en grandes pompes pour la série

À la uneSéries Tv

Dupont de Ligonnès arrêté : la réalité a dépassé les fictions

ActualitéSociété

🚨 Alerte : Xavier Dupont de Ligonnès retrouvé en Écosse 🚨

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux