ActualitéArtCultureMusiqueSorties

Le pianiste Sofiane Pamart intègre 6 titres inédits à son album “Planet”

Sofiane Pamart, funambule du piano mêlant rap et classique, a sorti une réédition de son album Planet, sorti en 2019.

“Le pianiste du rap”

Ancien élève du conservatoire de Lille, celui qui a développé son talent de compositeur en autodidacte est d’abord connu du grand public comme le « pianiste du rap français ». Il s’est forgé une réputation en tant que musicien de la scène du rap français, notamment en collaborant sur l’album entier Pleine Lune de Scylla. Habillé d’un jogging, de lunettes de soleil ronde, boucle d’oreilles et sacoche autour du cou, il laisse danse ses doigts bagués sur son clavier. Son oeuvre casse les codes en mélangeant piano et rap : l’exigence et la justesse du piano complète la spontanéité et la force du rap. Piano à queue, opéra, conservatoire représentent un mode de vie aisé qui s’oppose radicalement à celui du rap, souvent plus violent, dur.

En se rapprochant de la scène rap, il remet le piano classique au goût du jour, et s’adresse à des publics qui ne se sentaient pas concernés par la musique classique.

En novembre 2019, il sort son premier album classique solo, Planet, et un an plus tard, une ré-édition vient de sortir avec de nouvelles compositions inédites.

“Planet Gold”, la musique aux allures de tour du monde.

Avec son piano, il interprète les grouillements du Caire, l’énergie de Medellin, les ruines de Carthage, l’ambiance cubaine de La Havane… En novembre 2019, Sofiane Pamart sort l’album Planet. Douze compositions sans paroles, brillantes par la générosité de ces voyages auxquels elles nous invitent, et mettant en relief les admirables traits techniques du pianiste.

En cette période de confinement, Pamart a sorti une réédition de son album avec six nouvelles destinations évadantes : London, Madagascar, Nara, Ha long Bay, Berlin et Sahara.

Pour accompagner cette sortie musicale de souvenirs de voyages et de séjours lointains fantasmés, trois clips ont été réalisés. Celui de Berlin  met en image une relation amour/haine symbolisé par les vestiges de la guerre et Nara aborde la thématique du deuil, renforcé par la poésie et la mélancolie des images tournées au Japon. Ha long Bay, le clip avec prises de vues aériennes offre une superbe visite de la baie d’Ha Long, site du patrimoine mondial de l’UNESCO dans la province de Quảng Ninh au Vietnam. De quoi s’évader poétiquement en ces temps confinés!

Clip du morceau “Ha Long Bay”, réalisé par ARSEDI
Related posts
À la uneArt / ExpoCôte d’AzurCulture

Même confinée, la culture continue de vivre à Nice

À la uneCinémaCulture

10 répliques cultes de "Le Père Noël est une ordure"

À la uneActualitéFootInternationalSport

Diego Maradona : le plus grand des conquérants

À la uneCultureSéries Tv

Philippe Lacheau au commande de "LOL : tu ris, tu perds"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux