À la uneActualitéEconomieFrance

Le prix de la dette? 30 000 euros par Français

A l’occasion de la sortie du rapport annuel de la Cour des comptes, Mardi 11 Février, la dette française inquiète, alors que son montant s’élève selon les estimations à près de 2 000 milliards d’euros.

Le constat est préoccupant, malgré les efforts du gouvernement déployés pour diminuer la dette de la France, celle-ci représente encore aujourd’hui près de 95% du Produit intérieur brut (PIB) pour atteindre les 2 000 milliards d’euros. Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes a déclaré “Une telle somme représente plus de 30 000 euros par Français c’est de l’ordre de vingt fois le coût de construction de l’ensemble autoroutier et de grande vitesse ferroviaire existant actuellement” .

Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes.

Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes.

 

Des économies insuffisantes

Un nouveau dérapage budgétaire se dessine alors que François Hollande s’était donné comme objectif de faire passer le déficit budgétaire sous la barre des 3,6% du P.I.B. Selon la Cour des comptes, il manquerait près de 3 à 6 milliards d’euros d’économies pour tenir cet objectif, les chiffres du déficit pour 2014 seraient alors plus proche de 4,1% du P.I.B. Il convient de rappeler que début 2013, la Commission européenne avait invité la France à réduire son déficit public à 2,7%, un chiffre qui paraissait déjà inatteignable.

Une situation délicate

A l’annonce de ces mauvais chiffres, Christian Jacob député UMP a manifesté son mécontentement “Où va-t-on finir? Il n’y a aucune réduction du déficit alors qu’en 18 mois c’est 50 milliards d’impôts supplémentaire qui a été prélevé sur le dos des Français”. Il est vrai que le gouvernement afin de réduire la dépense a multiplié les initiatives pour grossir les recettes du budget national avec notamment la diminution du quotient familial, la majoration des pensions de retraite, les hausses de T.V.A… Autant de décisions qui, faute de contenter les français, permettent au gouvernement d’appeler à la patience en rappelant que seules les économies au long terme peuvent baisser significativement le déficit budgétaire.

Tableau comparatif de la dette en France, Espagne et Italie

Tableau comparatif de la dette en France, en Espagne et en Italie

Si la situation économique en France n’est donc pas au beau fixe, nous ne sommes pas pour autant les plus mauvais élèves de l’Union Européenne. En effet la dette italienne frôle toujours 130% du P.I.B, en Espagne elle flirte avec les 100%… Un constat qui doit tempérer les choses sans pour autant permettre de relativiser totalement. La France en qualité de pays fort de l’Union doit tout mettre en œuvre pour retrouver une santé économique saine à l’image de l’Allemagne qui pourrait atteindre l’excédent budgétaire en 2014 et dont la dette ne représente qu’environ 80% du P.I.B.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFrance

Covid-19 : quels sont les 20 départements sous "surveillance renforcée" ?

À la uneFranceSociété

Envoyé spécial : "la nouvelle vie de Stella et d'Alex"

À la uneEnvironnementFrance

400 dauphins ont été capturés accidentellement cette année

À la uneCultureInternationalMusique

Taylor Swift attaque en justice un parc d'attraction

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux