À la uneSport

Le Quidditch change de nom après les propos transphobes de J.K. Rowling

Quidditch changement nom J.K. Rowling Harry Potter

Dans un communiqué dévoilé par BFMTV, les deux ligues de Quidditch ont annoncé ne plus vouloir être rattachés à l’autrice J.K Rowling, à l’origine de la saga Harry Potter.

Tous les fans de l’univers du monde des sorciers le savent : si le Quidditch est devenu une discipline sportive à part entière, c’est notamment grâce à la saga Harry Potter. Toutefois, il s’avère que l’état d’esprit des ligues de Quidditch, lui, a évolué.

Dimanche 19 décembre, les deux principales organisations américaines de ce sport, l’US Quidditch et la Major League Quidditch, ont pris la décision de changer leurs noms de ligue. Leur but ? S’affranchir de la franchise de Warner Bros, propriétaire de la marque. “Le sport a besoin de son propre espace et de ne connaître aucune limite pour évoluer. Changer de nom est donc crucial pour y parvenir ” ont-elles expliqué dans un communiqué de presse, relayé par BFMTV. Cette mesure leur permettraient notamment d’avoir accès à d’autres “opportunités de revenus supplémentaires” mais aussi d’être (pourquoi pas) diffuser “sur les principaux réseaux de télévision“.

Un sondage est d’ores et déjà disponible sur leurs sites pour choisir le prochain nom que portera le Quidditch.

S’éloigner de J.K. Rowling

Ce n’est pas tout puisque derrière ce changement de nom se cache également une volonté de prendre des distances avec la romancière britannique J.K. Rowling. En effet, la créatrice de l’univers d’Harry Potter fait encore régulièrement l’objet de polémiques sur les réseaux sociaux, en raison de sa position transphobe qu’elle ne cache pas. “Je suis sûre qu’on devrait avoir un mot pour ces gens. Que quelqu’un m’aide. Feum ? Famme ? Feemm ?” avait-elle commenté ironiquement sur Twitter l’année dernière, en s’adressant aux “personnes qui ont leurs règles” soit certains membres de la communauté transgenre. Des valeurs que ne partagent pas du tout les ligues de Quidditch.

Notre sport a acquis la réputation d’être l’un des sports les plus progressistes au monde en matière d’égalité des sexes et d’inclusivité, en partie grâce à sa règle de genre maximum, qui stipule qu’une équipe ne peut pas avoir plus de quatre joueurs du même sexe sur le terrain. Les deux organisations estiment qu’il est impératif d’être à la hauteur de cette réputation dans tous les aspects de leurs opérations et pensent que cette décision est un pas dans cette direction.

Communiqué de presse US Quidditch et MLQ

À lire aussi : Harry Potter : HBO Max dévoile une partie du casting de “Retour à Poudlard” à travers une bande-annonce

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneCinémaPop & GeekSéries Tv

Star Wars : qu’est ce que le “sabre noir” ?

À la uneActualitéCinémaPop & Geek

Doctor Strange 2 : les rumeurs autour de Multiverse of Madness

À la uneCinémaSéries Tv

5 séries ou films à voir si vous avez aimé Squid Game (en attendant la saison 2)

À la uneInternationalSport

Coupe du monde 2022 : 10 choses à savoir sur le pays organisateur, le Qatar

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux