À la uneInternationalSanté

Le Royaume-Uni approuve le vaccin de Pfizer/BioNTech

Le Royaume-Uni autorise le vaccin de Pfizer/BioNTech

Le gouvernement britannique a autorisé la distribution du vaccin Pfizer/BioNTech, il sera disponible dès la semaine prochaine

Aujourd’hui, le gouvernement britannique a autorisé la mise sur le marché du vaccin des laboratoires Pfizer/BioNTech. Un porte-parole du gouvernement a annoncé que le vaccin sera disponible “dès la semaine prochaine“.

“Le gouvernement a accepté aujourd’hui la recommandation de l’Agence indépendante de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) d’approuver l’utilisation du vaccin contre le covid-19 de Pfizer/BioNTech” a déclaré un porte-parole du ministère.

Un vaccin sûr

La directrice de la MHRA, June Raine indique que “Des équipes distinctes ont travaillé en parallèle de la manière la plus rigoureuse sur ce vaccin, sans négliger aucun aspect”. La directrice rejette ainsi toutes idée d’une précipitation quelconque dans l’approbation du vaccin. De plus, les résultats des tests à grande échelle ont montré que le vaccin est efficace à 95%.

Ce mercredi, Matt Hancock, le ministre de la Santé, à indiqué sur la BBC que 800.000 doses allaient être disponible dès la semaine prochaine. Le Royaume-Uni devrait en recevoir plusieurs millions en décembre. Par la suite, le ministre s’est félicité sur Twitter. “Le Royaume-Uni est le premier pays au monde à disposer d’un vaccin approuvé cliniquement”.

De son côté, le Premier ministre, Boris Johnson, a salué l’initiative. “C’est la protection des vaccins qui nous permettra à terme de reprendre nos vies et de redémarrer l’économie” tweet-il.

Ce feu vert des autorités britanniques “fait suite à des mois d’essais cliniques rigoureux et d’une analyse approfondie des données par des experts MHRA qui ont conclu que le vaccin répondait à ses normes strictes de sécurité, de qualité et d’efficacité”, a ainsi indiqué le porte-parole du ministère.

Le Royaume-Uni se déconfine

Parmi les personnes prioritaires, pour recevoir le vaccin, figurent : les résidents en maison de retraite, le personnel soignant, les personnes âgées et les personnes les plus vulnérables. Dans un communiqué, le patron de Pfizer, Albert Bourla, a qualifié cette autorisation de “moment historique”.

Aujourd’hui, le Royaume-Uni en fini avec son deuxième confinement. Cependant, jusqu’à février des restrictions seront mises en place localement et nationalement. Au niveau national, les Anglais pourront de nouveau se rendre dans les magasins non-essentiels ou dans les salles de sports. Les services religieux et les mariages peuvent aussi reprendre. Les Anglais pourront aussi se réunir à six maximum, et à l’extérieur si leur région est concernée par le niveau d’alerte le plus élevée.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéCinémaCulture

Décès de Jean-Pierre Bacri : "C'était un homme merveilleux"

À la uneInternationalMode

Rihanna collabore avec la photographe Lorna Simpson pour le magazine Essence

À la uneInternationalSportSports d'hiver

Alpinisme : des népalais réussissent la 1ère ascension hivernale du K2!

À la uneActualitéBons PlansFranceSorties

Guide Michelin 2021 : Alexandre Mazzia seul chef 3 étoiles

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux