Jawad Bendaoud, le logeur des terroristes auteurs des attentats du 13 novembre 2015, a été relaxé ce 14 février des faits de « recel de malfaiteurs terroristes ».

Jugé pour avoir mis à disposition d’Abdelhamid Abaaoud et de Chakib Akrouh un logement à Saint-Denis, Jawad Bendaoud a été relaxé aujourd’hui par la justice. La présidente de la 16ème  chambre du tribunal correctionnel de Paris, Isabelle Prévost-Déprez, a déclaré qu' »il n’est pas prouvé que Jawad Bendaoud a fourni un hébergement à des terroristes ». Jawad Bendaoud sortira ce soir de prison.

À lire aussi : Procès de Jawad : ses déclarations les plus hallucinantes

Depuis novembre 2015, Jawad Bendaoud nie toujours avoir su que les deux hommes faisaient partie du commando des attentats djihadistes du 13 novembre 2015.

Abdelhamid Abaaoud, l’un des cerveaux présumés des attentats, et son complice Chakib Akrouh, s’étaient rendus à l’appartement de Saint-Denis le 17 novembre 2015. Ils y sont morts le lendemain, suite à l’assaut des policiers du RAID.