À la uneActualitéInsolite

Les cachettes les plus insolites des trafiquants de drogues

Les trafiquants de drogues rivalisent d’imagination pour cacher leur marchandise. La police australienne a récemment saisi pour près de 800 millions d’euros de méthamphétamine liquide dans des soutien-gorges. Ce ne sont pas les premiers malins à choisir des cachettes insolites pour dissimuler leur précieux gagne-pain.

Dans une valise… en cocaïne

Le 8 février dernier, un brésilien est arrêté Gare du Nord à Paris. L’homme s’apprêtait à embarquer pour d’Amsterdam, quand il s’est fait prendre par les agents des douanes. Ces derniers découvrent dans sa valise deux bouteilles de rhum, remplies de 800 grammes de cocaïne. Mais leur découverte ne s’arrête pas là. Ils s’aperçoivent que les armatures de la valise sont composées de deux kilos de cocaïne polymérisée.

Les cachettes les plus insolites des trafiquants de drogues

Dans son fauteuil roulant

En 2015, un dominicain de 29 ans installé en Italie est condamné à trente mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Nice. Pour cause, l’homme avait transporté 3,7 kilos de cocaïne à destination de Rome… dans son fauteuil roulant. Le passeur devait toucher 5 000 euros pour ce voyage. Les douanes lui réclament désormais plus de 150 00 euros d’amende, soit la valeur marchande de la drogue. La livraison n’était pas si rentable finalement.

Les cachettes les plus insolites des trafiquants de drogues

Dans son nombril

En 2014, l’américain Randall Streeter réussi à surprendre les forces de l’ordre, pourtant habituées des saisies de drogue. C’est lors d’un contrôle routier à Greenville, aux États-Unis, que la police découvre dans son véhicule 150 sacs d’héroïne, ainsi que 1 200 dollars en liquide. De plus, lors de la fouille corporel, ils trouvent dans le nombril de l’individu de 140 kilos pour 1m70, des comprimés de Percocet, un stupéfiant très puissant. Jolie cachette.

Les cachettes les plus insolites des trafiquants de drogues

Dans des petites voitures pour enfant

En octobre 2011, des policiers italiens ont mis la main, dans le cadre de deux opérations à Milan et à Turin, sur 140 kilos de cocaïne, une arme et un laboratoire clandestin. Seulement, les trafiquants cachaient la drogue dans des modèles réduits de voiture pour enfant, entièrement faits de cocaïne. La drogue était également dissimulée dans le papier d’un livre de cuisine, ainsi que dans des vêtements.

Les cachettes les plus insolites des trafiquants de drogues

Dans l’orgue d’une église

En 2011, une dizaine de barrettes de cannabis a été trouvée dans l’orgue d’une église du centre de Cognac. Ce fut l’étonnement pour Baudoin De Beauvais, le prêtre de la paroisse du Sacré-Coeur. Les 80 grammes étaient invisibles des différentes personnes qui utilisaient l’instrument, si bien qu’ils ont été découverts au cours d’une opération de maintenance de l’orgue. Il faut croire que les paquets ne provoquaient pas de fausses notes.

Les cachettes les plus insolites des trafiquants de drogues

Des techniques de plus en plus sophistiquées sont utilisées pour dissimuler la drogue, notamment avant son importation en Europe, ont assuré l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanes (OEDT) et Europol.

© Photo à la Une : REUTERS
De la cocaïne après sa saisie près d’Amiens, en juin 2013.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFrancePolitique

Présidentielle 2022 : demandez le programme de Jean-Luc Mélenchon (LFI)

À la uneSéries Tv

Fini le film du lundi, France 5 ouvre son antenne aux séries

À la unePop & GeekSéries Tv

Les 5 chiffres clés pour comprendre le succès de One Piece

À la unePop & GeekSéries Tv

Quel est le plus long dessin animé japonais de tous les temps ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux