À la uneActualitéInternationalPolitique

Les conséquences d’un Brexit sans accord

Voilà plus de deux ans que le Royaume-Uni a décidé de sortir de l’Union Européenne. Organisé par l’ancien Premier ministre David Cameron et voté par les Anglais, le Brexit peine à trouver des accords.

Ce serait un scénario catastrophe si le gouvernement britannique ratifiait le Brexit sans avoir trouvé d’accord. Malgré la conclusion sur le projet d’entente, l’Espagne fait obstacle. La Monarchie Espagnol ne cède toujours pas sur la pression des Britanniques pour la gestion de Gibraltar.

Des frais bancaires supplémentaires

Les Britanniques et les Européens seront en proie à des frais bancaires beaucoup plus élevés qu’aujourd’hui. Il y va de même pour les transactions et les procédures bancaires qui seront plus longues. Les plus touchés seront les investisseurs basés aux Royaume-Uni qui ne pourront plus appeler leurs services financiers.

Le trafic aérien et ferroviaire fortement perturbé

En ce qui concerne les aéroports, les vols s’opérant entre L’Union Européenne et le Royaume-Uni pourraient être fortement perturbés surtout s’ils sont assurés par des compagnies britanniques et européennes.

L’Eurostar quant à lui pourrait connaître d’importantes difficultés, car les licences des opérateurs britanniques ne seraient plus valables en Europe.

 

Une montagne de paperasse

Les importateurs et exportateurs devront remplir deux fois plus de papiers et de déclarations pour la douane, ce qui ralentirai considérablement le commerce. Concernant les produits britanniques ou écossais comme le whisky, ces produits n’auront plus le label qui est obligatoire pour vendre leurs produits au sein de l’Union Européenne.

Les paquets de cigarettes sont également dans la ligne de mine car la Grande-Bretagne devra créer d’autre photo pour prévenir les risques de cancers, les droits de photos étant la propriété de la Commission européenne.

Les banques de sperme en dangers

Les établissements de dons de sperme britannique devront développer de nouveaux partenariats avec des pays tiers, car Londres ne pourra avoir d’accord avec les banques de spermes européennes.

Related posts
À la uneRugbySport

Retour de Guitoune, absence de Bastaraud : le groupe des Bleus pour la Coupe du monde 2019

À la uneRugbySport

Les bleuets défendront leur titre face à l'Australie

À la uneSéries Tv

Les mystères de l'amour : Mallaury Nataf rejoint la série.

À la uneCultureNon classé

Le 18 juin en trois dates

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux