À la uneActualitéSanté

Les personnels soignants à nouveau appelés à manifester

En ce mardi 30 juin, malgré l’intervention de Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances, un nouveau rassemblement des personnels soignants est prévu pour ce midi.

Alors que le Ségur de la Santé, qui a débuté le 27 mai dernier, est sur le point de se clore, un nouveau rassemblement est prévu pour aujourd’hui. Les personnels soignants souhaitent davantage de “moyens pour la santé et l’action sociale“.

Malgré de nombreuses discussions en cours, les colères ne se sont pas éteintes depuis le 16 juin dernier. En effet, ce jour là, près de 18 000 personnes s’étaient rassemblées dans les rues de Paris pour se faire entendre. Ces manifestations n’avaient d’ailleurs pas tardé à déboucher sur des altercations entre les forces de l’ordre et les participants.

Aujourd’hui, il est prévu que les participants se retrouvent à midi avant que le cortège ne se déplace dès 14h à partir du boulevard Port-Royal. Une autre manifestation est possiblement attendue pour le 14 juillet, jour de Fête nationale.

La cloture du Ségur de la Santé

Les débats sont houleux et parvenir à des ententes apparait complexe. Au cours de certaines réunions, les syndicats n’ont pas hésité à faire entendre leur colère. Si les discussions sont sur le point de se clôturer, pour Force ouvrière, “la négociation ne fait que réellement commencer“.

Invité sur les plateaux de BFMTV et RMC ce matin, Bruno Le Maire s’est montré rassurant. Selon lui, le gouvernement sera “au rendez-vous pour les soignants“. Pour répondre aux revendications des soignants, le ministre de la Santé, Olivier Véran a annoncé ce lundi 29 juin, une enveloppe d’environ 6,3 milliards d’euros. Celle-ci devra être répartie entre les hôpitaux publics, les Ehpad publics et une partie du secteur privé. Mais les propositions faites n’ont pas convaincu. Pour les syndicats hospitaliers, cette annonce est une “douche glacée“.

Les craintes ne se sont pas évaporées non plus. Certains redoutent par exemple que d’autres se dirigent vers le secteur privé. Qui n’est pas non en reste. Lors des réunions, les établissements privés ont également tenu à se faire entendre. Un “big bazar” a été évoqué pour définir ces discussions par le Président du groupe privé Vivalto. L’annonce des décisions prises à l’issu de ce Ségur se fera sûrement la semaine prochaine par le Président de la République.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéMode-femmeRégions

Jessica La Corte en lice pour Miss Bretagne 2020

ActualitéMode-hommeRégions

10 prétendants au titre de Mister Bretagne se sont retrouvés à Perros-Guirec

À la uneLa Loi des SériesLa loi des séries s'la raconteSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Neon Genesis Evangelion | La loi des séries #413

À la uneSéries Tv

Mélanie Maudran : "On va revenir à une Claire Estrela plus borderline comme au début de la série"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux