À la uneÉtudiant

L’ESJ Lille rejoint la FESIC

Le Conseil d’Administration de la Fédération des établissements d’enseignement supérieur d’intérêt collectif (FESIC), a approuvé le 1 juillet dernier à l’unanimité l’intégration de la prestigieuse école de journalisme lilloise. 

L’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille (ESJ Lille) est devenue le 28ème établissement à rejoindre le réseau de la FESIC. L’école bénéficie déjà depuis 2015 du logo EESPIG. Cette qualification certifie l’excellence du modèle d’enseignement dispensé et permet aux futurs étudiants d’être rassurés au moment de leur orientation. EESPIG est un gage de qualité attribué par l’Etat à une soixantaine d’établissements d’enseignement supérieur privé à but non lucratif. 

Intégration à la FESIC

« Je crois au partage de bonnes idées qui peuvent exister entre les écoles » se réjouit Pierre Savary, directeur de l’ESJ Lille. Selon lui, l’intégration de son école à la FESIC présente un double intérêt. Le premier est de collaborer et d’échanger sur des sujets communs que partagent d’autres établissements d’enseignement à but non lucratif. L’autre intérêt réside en sa volonté stratégique d’emmener son école bientôt centenaire, hors de son coeur de métier. « Nous voulons élargir un peu le spectre, rencontrer et former des publics qui ne sont pas de futurs journalistes ». Cette stratégie, l’ESJ Lille l’a poursuit depuis quelques années. En 2019, en partenariat avec le magazine Challenge et désormais avec France Télévision, l’école lilloise a lancé un incubateur de médias à EuraTechnologies pour investir dans l’innovation media. L’ESJ Lille a également créé un nouveau diplôme dédié à l’éducation aux médias avec l’ENS Paris-Saclay cette année. 

Une année marquée par le Covid

Intégrer la FESIC permet également à l’école de bénéficier de dotations supplémentaires. Pierre Savary souhaite que ces fonds puissent aider les étudiants durement impactés par la crise sanitaire. « On veut développer des actions à la destination des étudiants, pour lutter contre les précarités ». La pandémie a en effet engendré des difficultés pour suivre les cours chez certains jeunes malgré les efforts consentis par chacun. « Ce qui a été le plus heureux, c’est qu’on avait déjà une plateforme de formation à distance depuis une vingtaine d’années ». Il y aura un « avant » et un « après » crise Covid à l’ESJ Lille qui veut s’adapter aux nouvelles possibilités offertes par le télétravail et veut favoriser les cours mixtes « Il y a du distanciel subi qui va devenir du distanciel choisi ». 

Les salons étudiants 

Il n’y a pas que les cours que l’école de journalisme souhaite continuer en partie à distance. L’ESJ Lille sera t-elle présente sur les salons estudiantins cette année ? La décision sera prise en septembre mais Pierre Savary se projète déjà « Lille sera certainement le premier salon où on sera en présentiel ». Pour ceux de Paris, Lyon et Rennes rien n’est moins sur, l’école prévoit d’accentuer sa communication davantage sur le numérique. 

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéSport

Moto GP : Franco Morbidelli sur la Yamaha officielle dès ce weekend

À la uneSéries Tv

Emmanuelle Bercot, Agnès Jaoui ou Arnaud Desplechin rejoignent la saison 2 d'En thérapie

À la uneActualitéFrance

L'Australie rompt un contrat de 56 milliards d'euros avec la France

À la uneActualitéFranceMédias

Vivendi annonce une OPA pour absorber Lagardère

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux