À la uneActualitéFranceSociété

Libération, le grand plongeon

Ce n’est plus sans surprise lorsque l’on apprend la mise en quarantaine d’un journal. Comme d’autres grands quotidiens Libération ne déroge pas à la règle et semble plonger dans une crise sans issue.

Des ventes en chute libre

En 2013, Libération fêtait ses quarante ans. Fondé en 1973 par Jean-Paul Sartre, 2014 sonne comme celle de l’énième tentative de sauvetage. Les chiffres de 2013 sont décevants, seulement 100.000 exemplaires vendus par jour, la perte est estimé à 15 %. Entre des problèmes de trésorerie récurrents et des changements de formules qui n’ont pas convaincus, Libération se trouve aujourd’hui dos au mur.

Avec ces « Unes » fracassantes, Libé a connu dans les années soixante-dix et quatre-vingt son apogée. Période révolue où les actionnaires ne dictaient pas encore les lois du journal. Ses actionnaires ont publié vendredi un nouveau projet pour Libération.

La colère des salariés

La version papier ne serait plus une priorité. « Libération serait un espace culturel, de conférence avec un plateau télé, un studio radio, une news room, un restaurant, un bar, un incubateur de start-up » cite Bruno Ledoux l’un des actionnaires.

Une nouvelle manière de penser qui a glacée les salariés du journal qui manu militari ont titré samedi « Nous sommes un journal ». Un coup de gueule qui pousse les salariés à se réunir en panique le dimanche.

Libé, un avenir incertain

Une décision présentée comme la dernière chance du journal. Bruno Ledoux a déclaré à l’AFP ” Notre projet est la seule solution viable pour Libération. Si les salariés refusent, Libération n’a pas d’avenir”. Deux visions s’opposent au sein du journal, celle des salariés abasourdis par cette décision et des actionnaires à deux doigts d’abandonner. Série noire pour la presse écrit après le dernier en date France Soir, Libération est sur la sélecte.

On a presque envie de se demander qui sera le prochain sur la liste.

Hermance Fotchine

Related posts
À la uneActualitéE-Sport

Worlds de League of Legends, l'équipe européenne G2 Esports humiliée à domicile

À la uneActualitéCultureMusique

Les NRJ Music Awards, cherchent une nouvelle énergie !

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Preacher, un prédicateur pas très catholique

À la uneSéries Tv

L'art du crime : une saison 4 officialisée

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux