À la uneFootSport

Ligue 1 : Le regain de forme de l’attaque du Stade Rennais

Stade Rennais

Depuis l’arrivée de Bruno Genesio à la tête du Stade Rennais, l’attaque bretonne retrouve des couleurs et enchaîne les buts. Une embellie bienvenue à quatre journées de la fin et qui relance totalement les Rouge et Noir dans la course à l’Europe.

Lorsque Bruno Génésio est arrivé le 4 mars dernier, le Stade Rennais traversait une grosse crise de résultats (5 défaites d’affilée toutes compétitions confondues). Grâce à l’arrivée de l’ancien entraîneur lyonnais, l’équipe présidée par Nicolas Holveck retrouve du peps. 16 points décrochés sur 21 possibles et une place européenne à aller chercher en fin de saison. Voici le bilan du nouvel entraîneur rennais, qui est le premier de l’histoire du club à réaliser d’aussi bons débuts, devant son prédécesseur Julien Stéphan (13 pts) ou Antonetti et Montanier (12 pts). Une dynamique que les partenaires d’Eduardo Camavinga souhaitent voir perdurer jusqu’à la fin du championnat.

Lors de sa présentation en conférence de presse, Bruno Génésio faisait part de son envie d’avoir une équipe tournée vers l’avant : “L’équipe doit être ambitieuse. J’aime avoir la possession. J’aime que mon équipe prenne des risques, quitte à être déséquilibrée, tout en respectant l’équilibre. Je compte m’appuyer sur l’offensif, en faisant attention à préserver un équilibre.” On peut dire que les éléments offensifs du club Martin Terrier, Jérémy Doku et Sehrou Guirassy , qui traversaient une grosse crise de confiance durant une grande partie de la saison, ont su retrouver une certaine adresse face au but et donc permettre au Stade Rennais de prendre un nouveau départ.

Une attaque qui rugit de nouveau après avoir connu de nombreuses difficultés

15 buts en 7 matchs, soit une moyenne d’un peu plus de 2 buts/matchs. Il faut dire que Martin Terrier et Sehrou Guirassy ont tous les deux marqué autant de buts (respectivement 5 et 4 buts) depuis l’arrivée de Bruno Génésio que sur toute la saison. Quant à Jérémy Doku, il a enfin ouvert son compteur face à Metz le 20 mars dernier avant de récidiver face à Angers le 17 avril dernier. Les trois attaquants recrutés l’année dernière commencent à retrouver une certaine appétence face au but après avoir connu un gros creux durant 3 mois, aussi bien en Ligue des Champions qu’en Ligue 1. L’entraîneur de 54 ans, en plus d’avoir redoré ses attaquants, a amené une certaine solidité défensive que l’on n’avait plus aperçu depuis plusieurs semaines et la joie de jouer.

L’arrivée de Bruno Génésio permet à une équipe entière de retrouver une confiance perdue. Le grand gagnant de ce changement d’entraîneur est bien évidemment le secteur offensif qui est de plus en plus plaisant à regarder jouer. “Quand tu enchaînes les désillusions, c’est compliqué. Aujourd’hui, on a la confiance. Dans les choix, on tente un peu plus, on se lâche un peu plus offensivement“, constatait Benjamin Bourigeaud après la victoire face à Dijon dimanche dernier sur le score de 5 buts à 1. “C’est la régularité et la constance dans le jeu qui feront la différence. Il faut qu’on se concentre sur nous. Notre objectif est de faire le mieux possible. On fera les comptes à la fin”, analysait Bruno Genesio. En attendant, le Stade Rennais fait son bonhomme de chemin en espérant faire partie des heureux élus pour jouer une Coupe d’Europe la saison prochaine.

Crédit photo à la Une : Icon Sports

About author

Apprenti journaliste
Related posts
À la uneFrancePolitiqueSociété

Désormais, les forces de police n’utiliseront plus la « clé d’étranglement » comme technique d'interpellation

À la uneCinémaCulture

Universal annonce le retour de ‘L’Exorciste’ avec une nouvelle trilogie en préparation

À la uneJeux olympiquesSport

JO de Tokyo, jour 7 : Florent Manaudou en lice pour le podium, les français champions olympiques en judo

À la uneFaits DiversInternational

Angleterre : 40 personnes arrêtées pour abus sexuels sur mineurs

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux