À la uneActualitéFootSport

Ligue 1: l'OM bat l'OL et se relance dans la course à l'Europe

C’est un Olympique de Marseille retrouvé qui a battu Lyon au Vélodrome (4-2), en clôture de la 36e journée de Ligue 1. Emmenés par un Gignac auteur d’un doublé, les hommes de José Anigo ont surclassé le club rhodanien et n’ont désormais plus que deux points de retard sur ce dernier, alors qu’il reste deux matchs à jouer.

Serait-ce déjà l’effet Bielsa ? L’officialisation de l’arrivée du technicien argentin la saison prochaine a visiblement boosté les joueurs de l’Olympique de Marseille. Ces derniers ont largement et logiquement disposé d’un OL amorphe, dans un stade Vélodrome à l’ambiance des grands soirs. Devant un public de nouveau en communion avec son équipe, l’OM a réalisé un de ses meilleurs matchs de la saison, alors que les prestations abouties du club phocéen depuis le début de l’exercice se comptent sur le bout des doigts.

Diawara signe son retour

Au coup d’envoi, les Marseillais sont privés de Mathieu Valbuena, laissé sur le banc car trop juste pour débuter la rencontre, et de Lucas Mendes, suspendu. Et ironie du sort, c’est Souleymane Diawara, remplaçant du défenseur brésilien, qui débloque la situation après moins d’un quart d’heure de jeu. Le Sénégalais, qui n’avait plus été titularisé depuis près de trois mois, ouvre le score de la tête sur un coup franc de Payet. Mis en confiance, l’OM enfonce le clou quelques minutes plus tard grâce à Thauvin, qui place une tete magistrale sur un centre de Morel (2-0, 26e). Complètement dépassés, les Lyonnais vont enfin réagir et même réduire la marque par Mvuemba d’une magnifique frappe en lucarne (2-1, 40e). Juste avant la pause, l’OM a une nouvelle balle de break mais la reprise de Payet est repoussée miraculeusement par une parade du pied d’Anthony Lopes.

L’Europa League en ligne de mire

Au retour des vestiaires, les Marseillais ne tardent pas à se remettre dans le sens la marche. Lancé par Cheyrou dans le dos de la défense lyonnaise, Gignac s’y reprend à deux fois pour tromper Anthony Lopes (3-1, 48e) L’ancien toulousain signe même un doublé, à l’affût d’une frappe de Thauvin repoussée par le gardien des Gones et face à une défense rhodanienne en totale perdition (4-1, 57e). Ses 15e et 16e réalisations de la saison, qui lui permettent de revenir à la deuxième place du classement des buteurs, à égalité avec Cavani et Aboubakar. La rencontre tourne à la correction pour les hommes de Rémi Garde, qui sauvent l’honneur à dix minutes du terme par Gomis. 4-2 score final, l’OM réalise une excellente opération au meilleur des moments possibles. Les Marseillais restent sixièmes mais reviennent à deux longueurs de leur adversaire du soir et surtout de la cinquième place, la dernière qualificative pour l’Europa League. Nul doute qu’un ticket européen, quasi inespéré avant ce match, permettrait de terminer en beauté une saison difficile.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCultureFranceSociété

Les Cœurs Doubles (2/4) : Ce pays loin des yeux, mais près des cœurs

À la uneActualitéArtCultureInternationalMusique

LP : Même dans l’intimité, on m’appelle LP!

À la uneSport

[INTERVIEW] Jeff Hardy, le guerrier aux cheveux arc-en-ciel bientôt Willow the Wisp chez WWE ?

À la uneFootInternationalSport

Les LGBT seront en sécurité à la Coupe du Monde mais le Qatar fixe certaines limites

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux