À la uneFootSport

Ligue 1 : l'Olympico s'achève sur un 0-0, le PSG écrase Caen

Après chaque week-end de foot, la rédaction de Radio VL revient sur le meilleur de la Ligue 1, à commencer par l’Olympico entre Marseille et Lyon ce dimanche.

Marseille et Lyon n'ont pas su se départager au stade Vélodrome (0-0) lors de cet "olympico"

Marseille et Lyon n’ont pas su se départager au stade Vélodrome (0-0).

Les deux Olympiques n’ont pas su se départager au terme de cet « Olympico ». Si Lyon a bien maîtrisé son sujet tout au long de la partie avec de multiples occasions, les Marseillais auraient pu s’imposer en fin de rencontre. Au lieu de ça, Marseille et Lyon récoltent chacun un point pour aucun but inscrit (0-0). La première occasion revient à Maxwell Cornet en début de match. L’attaquant lyonnais oblige Pelé à réaliser un arrêt sur sa ligne (6e). La Goal Line Technology a permis à l’arbitre de prendre compte que le ballon n’a pas franchi entièrement la ligne de but.

Un peu plus tard, Darder parvient à faire trembler les filets du gardien marseillais mais le but est refusé (35e). En effet, Cornet se trouvait bien en position de hors-jeu et faisait action de jeu au moment de la frappe de Darder. Corentin Tolisso manque lui aussi l’une des grosses opportunités du match. Ce dernier voit sa tête repoussée par la transversale phocéenne à l’heure de jeu (63e). Côté marseillais, Gomis (66e) et Njie (71e) manquent tour à tour le cadre. En toute fin de rencontre, Njie rate la balle de match dans son face à face avec Anthony Lopes (90e). L’ancien lyonnais tente de glisser le ballon de l’extérieur du pied au premier poteau mais le gardien rhodanien avait bien couvert son angle. Lyon se place ainsi 9e et Marseille 15e.

Le PSG écrase Caen, Cavani pour le quadruplé

Le PSG fait carton plein à Caen (6-0). Dans un (très) bon soir, Edinson Cavani a permis aux Parisiens de mener 4-0 à la pause. Une victoire écrasante qui fait reprendre confiance à l’attaquant après la tenue en échec de l’équipe contre Arsenal (1-1). L’ancien Napolitain avait vendangé un grand nombre d’occasions dans un match que Paris aurait dû remporter. Cette fois, Cavani a ouvert le score dès la 12e minute sur un centre de Maxwell côté gauche.

Olympico

Grâce à un Cavani étincelant, le PSG signe une nouvelle victoire écrasante à Caen (0-6).

Quelques minutes plus tard, l’Uruguayen double la marque sur penalty suite à une faute de Ben Youssef sur Lucas (23e). La combinaison Maxwell – Cavani remet ça sur un centre du premier vers le plat du pied gauche de son attaquant (38e). Ce dernier va jusqu’à inscrire un quatrième but dans le temps additionnel (45+1) après avoir pris le meilleur sur Genevois. Le PSG ne laisse rien passer et poursuit son festival grâce à un but d’une frappe surpuissante de Lucas aux vingt-cinq mètres. (67e). Augustin inscrira même un 6e but en fin de match sur un service de Rabiot (78e). Le PSG occupe donc la 3e place tandis que Caen est 14e.

Monaco conserve sa place de leader à Rennes, « le Tigre » est de retour

Monaco poursuit sur sa lancée lors de la réception de Rennes (3-0). Les Monégasques conservent ainsi leur première place au classement de Ligue 1. Cette victoire ne fait que confirmer la bonne semaine de l’ASM après sa victoire face à Tottenham. Une rencontre par ailleurs marquée par le retour de Radamel Falcao, deux ans après son dernier but dans le championnat français. « Le Tigre » a en effet ouvert le score de la tête peu de temps avant la pause (42e). Lemar permettra à Monaco de s’imposer par trois buts d’écart en fin de rencontre. Ce dernier est d’abord présent à la réception d’un centre de Carillo (89e) avant de sanctionner Costil, trop avancé devant sa ligne de but (90+2). Monaco conserve alors son fauteuil de leader alors que Rennes est 10e.

Olympico

Deux ans après son dernier but en Ligue 1, Falcao a retrouvé le chemin des filets face à Rennes (3-0).

De son côté, Bordeaux s’est incliné à domicile contre Angers (0-1). Alors qu’on pensait les Girondins en grande forme suite à leur bonne performance à Lyon le week-end dernier, le résultat est cette fois décevant. L’unique but de la rencontre est signé Toko-Ekambi peu de temps avant la mi-temps (38e). Ce dernier parvient en deux temps à tromper Carrasso qui avait une première fois repoussé le ballon sur sa ligne de but. Bordeaux occupe quand même une bonne 5e position alors qu’Angers est 13e.

Montpellier et Nice se neutralisent, Toulouse s’impose face à Guingamp

Montpellier a été tenu en échec par Nice à domicile (1-1). Les Montpelliérains ont tardé à ouvrir le score grâce à Boudebouz (67e) sur penalty suite à une main de Sarr dans la surface Niçoise. Les Héraultais se font finalement fait rattrapés par un but de Belhanda servi en retrait par Donis (85e). Le grand regret du match reste pour Mounié qui avait trop ouvert son pied devant le but de Cardinale, battu (48e). Nice est malgré tout 2e à dix longueurs de Montpellier (12e).

Le but de Belhanda face à son ancien club n'a pas suffi à départager les deux formations (1-1).

Le but de Belhanda face à son ancien club n’a pas suffi à départager les deux formations (1-1).

Toulouse l’a emporté ce samedi contre Guingamp (2-1). Les hommes de Pascal Dupraz étaient pourtant menés à l’heure de jeu (0-1) à la suite d’un but de Briand  sur penalty (54e). Les Toulousains répondent également sur penalty, transformé par Braithwaite (63e). Durmaz donnera finalement la victoire aux joueurs de la ville rose deux minutes plus tard (65e). Ce dernier, laissé seul aux six mètres, reprend en une touche le centre servi de la droite par Moubandjé. Toulouse prend la 6e position juste devant Guingamp (7e).

Dans les autres stades, Nancy et Nantes font match nul (1-1). Après un premier but nantais de Stepinski (67e), Puyo permet à Nancy de recoller au score (72e). Après la réception de Monaco, Lille signe une nouvelle défaite à Lorient suite à un but de Moukandjo en fin de rencontre (1-0, 76e). Malgré l’expulsion de Doukouré, Dijon n’aura pas su profiter et faire la différence contre Metz (0-0). Enfin, Saint-Etienne a gagné contre Bastia dans les derniers instants du temps additionnel (1-0). Irrégulièrement taclé par Cahuzac dans la surface bastiaise, Hamouma transforme le penalty et permet à « Sainté » de récolter les trois points.

La stat’ de la semaine : le PSG bourreau de Caen

Le Stade Malherbe de Caen a perdu ses trois derniers matchs face au PSG depuis la saison dernière. Jusque là, rien d’incroyable dans la (logique) domination parisienne. Sauf que les Caennais ont encaissé pas moins de quinze buts sur ces trois rencontres. Paris s’était imposé lors du match aller au stade Michel-d’Ornano (0-3), avant de doubler le score au match retour (6-0). Avec sa nouvelle victoire sur le même score Paris réalise une moyenne de 5 buts par match sur ces 270 minutes. Rendez-vous donc le 5 mai prochain pour le prochain festival au Parc des Princes.

Marius Bocquet

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéEquitationSport

L'équithérapie : guérir grâce aux chevaux

À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

À la uneSéries Tv

Mallaury Nataf : "J'ai passé 6 ans dans la rue" (Le miel et les abeilles)

À la uneMédias

Laëtitia Milot va animer le "Meilleur Pâtissier" sur M6

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux