À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions : Porto, Real Madrid, premiers qualifiés

Les huitièmes de finales de la Ligue des Champions se poursuivent avec ce soir les premiers matches retours en attendant le choc demain soir entre Chelsea et le PSG. Pour l’heure on avait droit à Real Madrid – Shalke 04 et Porto – Bâle. Et si l’équipe portugaise s’est baladé, le Real Madrid n’est lui pas passé loin de l’élimination…

CR7 rassure, pas le Real

Le Real Madrid se qualifie pour les quarts -de-finale de la Ligue des Champions malgré une défiate 4-3 sur sa pelouse face à Shalke 04. Les coéquipiers de CR7 qui avaient gagné 2-0 lors du match aller en Allemagne.

Le Real Madrid se qualifie pour les quarts-de-finale de la Ligue des Champions malgré une défiate 4-3 sur sa pelouse face à Shalke 04. Les coéquipiers de CR7 qui avaient gagné 2-0 lors du match aller en Allemagne.

Au vu du match aller remporté 2-0 par le Real sur le terrain de Shalke, on pouvait s’attendre à une promenade de santé pour les Merengues. Mais voilà, depuis deux semaines le Real enchaîne les mauvaises performances avec un nul 1-1 face à Villareal, et une défaite 1-0 ce week-end sur le terrain de l’Athletic Bilbao. Une méforme qui s’est confirmée ce soir avec une défaite 4-3 sur la pelouse de Santiago Bernabeu après un match au scénario fou, et le club de la Rhur qui a entrevu la qualification dans les toutes dernières minutes du match.

Pourtant, tout avait l’air de bien commencer pour le Real qui dans les dix premières minutes se montrent le plus à son avantage, plus tranchant avec des combinaisons entre ses joueurs offensifs et notamment Isco et Benzema. Mais le Real voit progressivement Shalke s’enhardir avec plusieurs frappes de Choupo-Moting (10e) et Mayer (18e) qui ne trouvent pas le cadre. L’équipe allemande qui va finalement ouvrir le score à la 20e minute par Christian Fuks à la réception d’un centre venu de la droite, et étrangement seul au deuxième poteau. Le joueur autrichien qui reprend le ballon d’une frappe puissante du gauche et vient tromper Iker Casillas, qui ne peut que détourner le ballon dans son propre but.

Ce premier but vient mettre en lumière les faiblesses défensives du Real de Madrid avec un Alvaro Arbeloa loin du niveau de Dani Carvajal, l’habituel titulaire sur le côté gauche mais aussi un Raphaël Varane, par moment méconnaissable en défense centrale.

Mais comme au match aller, le Real a pu compter sur un bon Cristiano Ronaldo qui a su se montrer décisif dans les moments où son équipe en avait le plus besoin. Le joueur portugais qui va égaliser une première fois à la 25e minute sur corner. Une première fois car Shalke va de nouveau prendre l’avantage par Klaas Jan Huntelaar à la 40e minute, profitant des largesses défensives du Real. C’est ensuite Cristiano qui va une nouvelle fois permettre à son équipe de revenir au score juste avant la mi-temps, reprenant de la tête un centre venu de la gauche de son compatriote Fabio Coentrao.

Au retour des vestiaires, le Real semble pourtant aller mieux avec un but de Karim Benzema à la 53e minute. L’attaquant français qui après un une-deux sur la gauche de la surface avec Fabio Coentrao, repique dans l’axe, se faufilant entre trois défenseurs, et profite de la sortie hasardeuse de Wellenreuther, le gardien de Shalke pour finalement marquer dans le but vide. Mais il était dit que le Real ne serait pas capable de se mettre à l’abri dans ce match

Sane01-une

Leroy Sané, le jeune joueur de Shalke a inscrit un but et livré un match plein face à un Real de Madrid fébrile. Une performance réalisée pour sa première apparition en Coupe d’Europe

Du côté de Shalke, la belle surprise de cette rencontre s’appelle Leroy Sané. Ce jeune joueur de 19 ans jouait son premier match de Ligue des Champions. Entré à la 29e minute à la place d’Eric Choupo-Moting sorti sur blessure, le jeune joueur allemand va donner le tournis aux défenseurs madrilènes en deuxième mi-temps.

C’est lui qui va permettre à Shalke de revenir à 3-3, quatre minutes seulement après le but de Benzema. Une frappe de l’intérieur du gauche à l’entrée de la surface madrilène côté droit, et qui vient se loger entre Casillas et le poteau droit de la cage madrilène. Shalke va même prendre l’avantage à la 84e minute sur un nouveau but de Huntelaar profitant d’une passe involontaire de Luka Modric, de retour dans le groupe madrilène.

La fin de match va être un calvaire pour les Madrilènes. Ils vont avoir toutes les peines du monde à repousser les attaques de Shalke qui va se procurer plusieurs occasions notamment par Sané et Howedes en toute fin de match.

Une qualification donc pour le Real, mais au prix d’une défaite inquiétante, saluée par les sifflets du public madrilène qui n’a pas particulièrement gouté la performance de son équipe.

Porto trop fort pour Bâle

La belle soirée de Porto avait débuté par un but sur coup-franc signé Yacine Brahimi. Porto qui l'emportera finalement sur le score de 4-0

La belle soirée de Porto avait débuté par un but sur coup-franc signé Yacine Brahimi. Le club portugais qui l’emportera finalement sur le score de 4-0

Des buts, il y en a eu aussi du côté de Porto. Mais cette fois-ci, ils ont tous été inscrit par la même équipe. Dans son stade du Dragon. Porto a rapidement mis fin aux espoirs de qualifications de leurs adversaires, les deux équipes s’étant séparés sur le score de 1-1 au match aller. Dès la 13e minute, c’est Yacine Brahimi qui ouvre le score d’un maître coup-franc aux 16 mètres, une frappe qui ne laisse aucune chance à Tomas Vaclic, le gardien de Bâle.

Mais c’est en deuxième mi-temps que les joueurs de Porto vont faire définitivement la différence. D’abord par Hector Herrera qui profite d’un bon travail de Brahimi côté gauche. Le joueur algérien qui remet en retrait pour Herrera, dont la frappe du droit se glisse entre le gardien et le poteau gauche du but de Bâle (47e). Un but auquel vient s’ajouter celui de Casemiro. Le joueur brésilien auteur d’un coup-franc magnifique à la 56e minute, une frappe de plus de 25 mètres, venue se loger dans la lucarne droite du but de Tomas Vaclic.

Les joueurs de Porto qui vont ajouter un quatrième but par Vincent Aboubacar à la 76e minute. Les joueurs de Bâle auront eux quelques occasions en fin de match sans jamais parvenir à trouver le chemin des filets.

Une victoire de Porto qui montre à la fois la relative faiblesse de son adversaire, « petit poucet » de ces huitièmes de finale mais qui dans le même temps peut laisser des espoirs au club portugais qui pourrait ne pas être qu’un simple faire-valoir lors des quarts-de-finale de cette Ligue des Champions.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

Willow : la bande annonce de la série est arrivée

À la unePop & GeekSéries Tv

Jude Law sera la star de Skeleton Crew, la nouvelle série Star Wars attendue pour 2023

À la unePop & GeekSéries Tv

Andor, la nouvelle série Star Wars, dévoile sa bande annonce et sa date de sortie

À la uneCinéma

Ray Liotta, la star des "Affranchis" disparaît à 67 ans

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux