À la uneActualitéCultureLittérature

Salon du Livre 2016 : vous n’y trouverez pas que des livres !

Radio VL s’est rendu au Salon du Livre de Paris qui se déroule du 17 au 20 mars à la Porte de Versailles. Et s’il n’y avait pas que des livres, au Salon du Livre ? Reportage.

Certains stands proposent non seulement des livres, mais aussi des activités et des animations dynamiques. Au programme : une bédéthèque fascinante, une presse lithographique à l’ancienne et un bus aménagé, installé en plein salon par la RATP et l’association « le Labo des histoires ». L’occasion de rappeler que la création littéraire ne s’arrête pas au livre !

Extrait de "l'Univers" - Collection La petite Bédéthèque des savoirs.

Extrait de “l’Univers” – Collection La petite Bédéthèque des savoirs.

La petite bédéthèque des savoirs (N97) : A l’occasion du Salon du Livre, les Éditions Le Lombard ont organisé une exposition afin de promouvoir leur nouvelle collection « La petite bédéthèque des savoirs ». L’idée est simple : associer un illustrateur de bandes dessinées et un spécialiste sur un thème précis. Sont exposées au Salon diverses planches couvrant une variété de thèmes : du tatouage au féminisme en passant par les Droits de l’Homme et l’intelligence artificielle… Ces bandes dessinées ne sont pas, à proprement parler, des récits de fictions, mais des ouvrages pédagogiques au ton “tantôt grave ou drôle”, compréhensibles dès l’âge de seize ans. Le stand N97 offre ainsi un très bel aperçu des bandes dessinées de la collection et propose aux visiteurs une balade immersive dans l’univers du 9e art.

 

Détail de la presse lithographique

Détail de la presse lithographique

Les Éditions Anthese (F26) : C’est une machine impressionnante qui accroche instantanément l’œil à l’approche du stand de Nicolas Draeger, une presse lithographique, dite « bête à corne ». Cet éditeur de beaux-livres d’art a en effet choisi de poursuivre l’œuvre de son père, maître-imprimeur avant lui, en perpétuant l’impression par ces techniques et procédés aujourd’hui disparus. Pour le Salon, l’éditeur a proposé à des artistes de faire tourner la presse lithographique en leur offrant de dessiner à même la pierre de calcaire avant d’imprimer le résultat sous les yeux fascinés des visiteurs; une animation qui doit se poursuivre tout le week-end.

 

Des artistes viendront tout le week-end pour faire des démonstrations.

Des artistes viendront tout le week-end pour faire des démonstrations.

Le Pop-up Bus (C79) : L’association « le Labo des histoires », qui organise des ateliers d’écriture poétique pour les moins de vingt-cinq ans, s’est associée cette année à la RATP. Comme tous les deux ans, elle organise du 14 mars au 17 avril son grand prix Poésie, présidé cette année par Zabou Breitman. À cette occasion, la RATP a mis le « Pop-up Bus » à disposition de l’association, un bus entièrement aménagé afin d’accueillir les groupes désireux d’exercer leur prose. Ce week-end, ils seront rejoints par « Les enfants des livres », l’émission culturelle jeunesse de France Info, pour une discussion entre des jeunes et des auteurs, parmi lesquels Erik Orsenna et Martin Winckler.

Affiche du "Grand prix Poésie RATP"

Affiche du “Grand prix Poésie RATP”

A noter que Radio France propose, au stand G9, pas moins d’une cinquantaine d’heures d’émissions enregistrées devant le public du Salon du Livre. On y a croisé Fabrice Drouelle pour Affaire sensible, jeudi à 15 heures, mais aussi Charline Vanhoenacker pour son émission « Si tu écoutes, j’annule tout ».

Related posts
À la uneActualitéFrance

Dieudonné banni de Facebook et Instagram pour "contenu se moquant des victimes de la Shoah"

À la uneActualitéInternational

Gênes : les familles des victimes critiquent l'inauguration du nouveau pont après le drame de 2018

À la uneSéries Tv

Culte | On a redécouvert pour vous ... Charmed, sortilèges, amour et girl power

À la uneActualitéInternationalNon classé

SpaceX : Une "nouvelle ère spatiale" s'ouvre après le retour sur Terre de deux astronautes

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux