ActualitéBrèvesHigh Tech

Les médias et les géants du web s’attaquent aux fausses informations

À quelques semaines de l’élection présidentielle, Google News et First Draft News ont annoncé le lancement d’un outil de vérification d’information sur internet. Le géant américain Facebook développerait également son propre outil.

Après la vague de désinformation lors de la présidentielle américaine, les médias français et Internet ont décidé de lancer “CrossCheck“. Cet outil de vérification permettra de vérifier un contenu trouvé sur le net, que ce soit un texte, une photo ou même une vidéo.

Une équipe de jeunes journalistes pour « rétablir la vérité »

Ce sont de jeunes journalistes en formations qui se chargeront de “rétablir la vérité”. Recrutés à l’école de journalisme de Sciences Po et du CFJ, ils “résumeront et remettront dans leur contexte chaque allégation”. Il s’agira par exemple de remettre des citations dans leur contexte, de rétablir la vérité sur les faux sondages ou les photos-montages. Le projet sera lancé le 27 février prochain. Tous les internautes pourront alors signaler une information douteuse afin que l’équipe de CrossCheck puisse la vérifier.

Un projet qui réunit de nombreux médias

Les médias français sont nombreux à avoir rejoint cette collaboration. Ils sont 16 au total dont le groupe France Télévision, L’AFP, Le Monde ou encore L’Express. La presse quotidienne régionale s’investit également dans le projet avec Ouest-France, La Provence, La Voix du Nord ou encore Nice-Matin.

Facebook lance son propre outil de vérification

Le réseau social Facebook va également proposer un outil de vérification de l’information, après avoir été lourdement visé dans la diffusion de fausses informations sur sa plateforme. Déjà testé aux Etats-Unis et en Allemagne, cet outil devrait arriver en France à l’occasion de la présidentielle. Huit rédactions françaises seront en partenariat dans ce projet. Là encore, les internautes pourront signaler une fausse information. Lorsqu’un article est signalé deux fois, il sera notifié d’une mention « contesté par des tiers » et Facebook en contrôlera le contenu.

Related posts
À la uneBrèvesCinémaSéries Tv

Marianne : Samuel Bodin, créateur de la série, va réaliser le film Cobweb pour Lionsgate

À la uneHigh TechInsoliteSociété

La question du jour : pourquoi doit-on mettre le « mode avion » ... en avion ?

À la uneBrèvesMédias

Tous ensemble pour la musique ! : La fête de la musique s'organise sur France 2 le 19 juin à 21h05

À la uneActualitéFrancePolitique

Jean-Marie Bigard à la Présidentielle de 2022 ? "Ça pourrait m'intéresser"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux