À la uneActualitéCultureExpositions

La Ménagerie du jardin des plantes fête ses 220 ans

Les célèbres animaux de la Ménagerie sont à l’honneur pour fêter l’anniversaire du plus vieux zoo de Paris. Une exposition retrace l’histoire du Jardin des Plantes et rassemble plusieurs objets, ouvrages anciens et représentations diverses relatant l’histoire d’animaux phares tels que Zarafa la girafe ou Nénette l’orang-outan.

Radio VL s’est rendu, pour vous, au sein de ce lieu historique pour découvrir cette exposition inédite. Afin de mieux comprendre cette célébration bicentenaire revenons deux siècles en arrière. En 1794, la Ménagerie ouvre ses portes. Les animaux de la Cour Royale survivent à une Révolution sanglante et le Jardin des Plantes les regroupent en son sein. Le célèbre zoo, dans le cadre de ses 220 ans, souhaite mettre en valeur les célébrités animalières qui ont forgé sa popularité.

Bien sur cette histoire est composée de multiples facettes ; elle regroupe quelques personnalités qui ont participé à la fondation de la Ménagerie, ainsi qu’une histoire de l’architecture du jardin qui a évolue au fil des années.

L’exposition est présentée par un parcours scénographique illustré par de nombreuses ressources : une maquette représentant l’ensemble du jardin des plantes, des objets d’époque célébrant l’arrivée d’animaux pittoresques pour l’époque, des photographies, un court-métrage… Quatre pièces invitent le visiteur à voyager dans le temps.

La première étape met en avant une grande maquette du Jardin des Plantes qui trône au milieu de la salle. Autour d’elle, trois hommes illustres voient leur portraits accompagnés de l’explication de leur contribution à la Ménagerie. Bernardin de Saint-Pierre intendant du Jardin des Plantes sous la Révolution, Etienne Geoffroy Saint-Hilaire, naturaliste français chargé, entre autre, d’accompagner la girafe Zerafa de Marseille à Paris, et Frédéric Luvier, professeur de physiologie comparée expert en comportement animalier, un véritable précurseur pour l’époque. Cette première salle comprend une pièce assez intrigante, une représentation datant du XIXème siècle mettant en scène une girafe, animal encore inconnu en Europe. Malheureusement les proportions, basées sur la vision de la dépouille d’une girafe datant de 1795, sont assez approximatives. Un animal aux dimensions gigantesques, aux membres disproportionnés, nous donne une idée des connaissances de l’époque. Imaginons leur surprise lors de l’arrivée de Zarafa, cette première girafe venue d’Afrique par bateau, cadeau du vice-roi d’Egypte à Charles X, qui traversa la France entière à pied pour atteindre Paris, des milliers de français acclamant son passage dans chaque ville telle une rock-star à l’allure inhabituelle.

Représentation d’une girafe au XVIIIème siècle

Représentation d’une girafe au XVIIIème siècle

En poursuivant notre chemin, une deuxième salle offre d’autres merveilles historiques. Un grand singe naturalisé, rarement présenté au public, est extrait des collections « secrètes » du Muséum pour l’occasion. C’est Jocko, le premier chimpanzé vivant arrivé à Paris en 1740. Une arrivée antérieure à la naissance même de la Ménagerie. Effectivement, l’histoire de la Ménagerie commence en 1792 quand l’intendant du Jardin, Bernardin de Saint-Pierre revenant d’une visite à la Ménagerie royale de Versailles propose au Comité de salut public de rapatrier au Muséum les derniers animaux ayant survécus à la révolution et d’y créer une ménagerie. Cette deuxième salle retrace l’histoire des rhinocéros de Louis XV, mais aussi de Constantine, lionne venue de Tunisie et ses lionceaux, ainsi que les premiers ours tous nommés Martin !

Puis l’exposition continue sur d’autres célébrités du zoo. Notamment Nénette, un orang-outan, star du film de Nicolas Philibert sorti en 2010, et qui est encore présente dans la Ménagerie, âgée d’environ 45 ans. La quatrième salle est particulièrement dédiée à ce film, quelques passages nous montrent Nénette dans ce film documentaire.

Nénette, film documentaire de Nicolas Philibert

Nénette, film documentaire de Nicolas Philibert

Une exposition complétée par la visite de la Ménagerie elle-même

L’exposition qui comporte seulement quatre pièces se doit d’être complétée par un petit tour à la Ménagerie. Nénette est encore présente ! Une visite pour voir la « star » est incontournable. D’autant plus que nous pouvons assister à la vie de la Ménagerie en « coulisses », les équipes nous expliquent le quotidien de certains animaux cruciaux du zoo, ainsi que le travail entrepris par les soigneurs pour rendre ces animaux sauvages habitués à l’homme.

En exclusivité, nous pouvons assister au traitement des tortues des Seychelles dont le doyen, un mâle de 170 kilos, dépasse les 100 ans. Puis admirer les pandas roux, les orangs-outans et enfin, une magnifique panthère des neiges qui a l’air de devenir un animal domestique inoffensif lorsqu’elle reconnait Gérard Dousson, le chef soigneur.

Gérard Dousson, chef soigneur et une panthère des neiges

Gérard Dousson, chef soigneur et une panthère des neiges

La Ménagerie vous attend pour célébrer ce deux-cents-vingtième anniversaire, l’exposition des animaux célèbres de la Ménagerie ayant débuté le 20 Septembre 2014 et prenant fin le 5 janvier 2015. Cabinet d’Histoire du Jardin des Plantes, 57 rue Cuvier, Paris 5e.

Tous les jours de 10h à 16h45 ; samedi, dimanche et jours fériés de 10h à 17h40 (fermeture le mardi) Tarifs : 3€/1€

Métro : Jussieu, Gare d’Austerlitz, Place Monge, Censier-Daubenton

Ménagerie : tous les jours de 9h à 17h (Fermeture des caisses 30 minutes avant la fermeture du site). Tarifs : 13€/9€

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCultureSociété

Metoo : et maintenant au tour d'Edouard Baer ?

À la uneSéries Tv

Est-ce que Candice Renoir va revenir sur France 2 ?

À la uneMédias

Quel est ce changement majeur dans la prochaine saison de Fort Boyard ?

À la uneMédiasPolitique

C'est quoi le projet de fusion entre France Télévisions et Radio France ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux