À la uneActualitéSport

Mon Petit Gazon : « On a redonné l’intérêt aux gens de regarder la Ligue 1 »

Mon Petit Gazon entame sa quatrième année d’existence. Un jeu de “Fantasy Football” qui s’amuse à refaire la Ligue 1 entre potes. Mercato animé et anxiété des matches du championnat de France, tout y passe. Nouveautés, découvertes et questions avec Grégory, l’un des créateurs du ce jeu phénomène.

Premièrement nous voulions vous féliciter à propos des 25 000 likes sur Facebook. Vous attendiez-vous à un tel succès ? Et quels sont vos prochains objectifs ?

Non. Au départ, on a créé le site pour s’amuser et on ne s’attendait pas à avoir autant de succès, autant de fans sur Facebook et autant de choses à gérer. Concernant la suite, on a pas mal d’idées dont notamment faire d’autres championnats. On ne s’attendait pas à un réel succès. Actuellement, je suis entrain de quitter mon boulot pour me mettre à fond sur Mon Petit Gazon. Forcement, on aura envie de toucher davantage de personnes. On a déjà des objectifs comme l’application mobile, les responsives design, et les championnats étrangers. Mais le gros enjeu de 2016, ça va être essentiellement l’application mobile. On sait que 50% de nos visiteurs sont sur smartphone donc clairement c’est un gros objectif pour nous. Donc en 2016 apparaîtra l’application. De plus si nous y arrivons rapidement, pourquoi pas faire la Premier League mais ça c’est une toute autre affaire.

« Avant j’avais une vie, aujourd’hui je regarde tous les matches du championnat de France à cause de Mon Petit Gazon »

Dans une précédente interview, vous parliez de l’aspect communautaire du jeu, nous entendons par là qu’une communauté MPG est créée, pouvez vous nous en dire davantage ?

On remarque également que des gens qui ne se connaissent pas se rencontrent via Mon Petit Gazon en balançant leur mot de passe sur Facebook afin de créer des ligues. On a des personnes qui se sont connues sur MPG et qui partagent à présent des barbecues. C’est assez marrant. On n’avait pas pour objectif, dans notre façon de voir le fantasy football, de créer un jeu avec un classement général de tous les joueurs. Je m’en fiche d’être premier sur un million. Je préfère être premier de mes huit potes et vraiment avoir une interaction avec eux plutôt que de rien dire dans une ligue « fermée» avec du monde. Notre premier objectif, c’est les amis. Regarder la ligue 1 et dire à son pote « regarde, je viens te mettre un but avec Gonalons… », c’est parfait pour nous. Autre exemple, je ne sais pas si vous avez vu le premier commentaire sur la page Facebook, mais il y a un mec qui nous raconte qu’il s’est abonné à BeIN Sports. Ou encore un tweet qui dit « avant j’avais une vie, aujourd’hui je regarde tous les matches du championnat de France à cause de Mon Petit Gazon ». On a redonné l’intérêt aux gens de regarder la Ligue 1.

Pourquoi avoir instauré Le but MPG ? Parce que les joueurs de ligue 1 sont très moyens ?

Pas du tout ! On voulait donner du poids par le système de notes à des joueurs très bon en matches comme par exemple Verratti qui ne marque pas beaucoup. Il ne suffit pas de prendre des buteurs dans une équipe et cette façon de pouvoir utiliser la note c’était de pouvoir créer des buts avec des joueurs qui sont très bon en match. Voilà, quand vous avez de bons joueurs : pas forcément à vocation offensive, vous avez une chance de gagner.


“On imagine également un système de Draft…”

On porte pas mal d’intérêt au mercato de janvier, pourquoi ne pas instaurer un système de mercato hivernal pour pouvoir par exemple chiper un joueur d’une autre équipe ?

Je ne vais pas vous dévoiler tous ce qu’on a prévu de faire. Mais le mercato hivernal, on y a déjà pensé. Même pour nous qui jouons aussi. On voit un peu tout ce qu’on peut améliorer et ce qu’on pourra apporter de nouveau dans le jeu. Il y a beaucoup de choses à faire. On peut vraiment partir dans plusieurs directions. Dans l’évolution du jeu, il y a des règles et des petites choses qu’on aimerait changer. On imagine également un système de Draft où on pourrait forcer un joueur à perdre un membre de son équipe. Peut-être qu’on instaurera des points et de l’argent… Mais on n’a pas totalement trouvé le système adéquat parce que si vous gagnez des matches et que vous gagnez de l’argent en plus, il y a clairement un avantage par rapport aux autres. On veut plus aider le dernier des potes que le premier pour trouver un équilibre. Il n’est pas trouvé mais on y travaille…

A l’heure actuelle, estimez-vous avoir pérennisé le jeu ?

Pour avoir regardé les statistiques sur Google Analytic, on est en croissance forte tous les ans. On fait quasiment plus de 50% de visiteurs chaque année. Le site n’est pas connu de tous déjà, donc je pense qu’il y a une marge de progression qui peut être énorme. Il y a un potentiel à aller chercher et à exploiter.

On a vu sur le site que votre devise était « du foot, des amis et des filles », on voulait donc savoir : qu’en était-il des filles sur mon petit gazon ?

On a démarré avec les filles parce qu’elles sont partout dans le foot. Vous avez des photos et des articles qui parlent de la « nana » de ce joueur. Au départ sur le site, on avait des photos de filles. On a changé d’avis sur l’endroit où elles devraient être c’est à dire sur Facebook. Donc, lorsqu’on trouve une pépite, ça nous arrive de la diffuser sur Facebook.

“On joue dix minutes pour refaire le match qu’on regarde.”


On voulait savoir si vous jouez à d’autres jeux et si vous avez déjà pensé à faire Mon Petit Gazon sur d’autres sports ? Après Mon Petit Gazon, pourquoi pas Mon Petit Parquet avec des sports en salles ?

Je joue à FIFA avec un des concepteurs. A la mi-temps d’un match de foot, on joue dix minutes pour refaire le match qu’on regarde. Je jouais un peu en ligne mais ce n’était pas mon fort, je n’étais pas assez bon pour ça. Mais je vous avoue qu’avec Mon Petit Gazon, je n’ai pas trop le temps. D’autres sports pour nous, on y a pensé. On nous a beaucoup demandé le rugby. J’aime beaucoup la NFL, donc pourquoi pas la NFL un jour mais ce n’est pas d’actualité aujourd’hui.

Et pour finir, vous regardez tous les matches de Ligue 1 ?

Je regarde en moyenne trois matchs par week . Les affiches essentiellement, ainsi que les rencontres de l’Olympique de Marseille dont je suis supporter.

Propos recueillis par Nathan Miclo et Victor Eskander.

Retrouvez Euro Foot sur les réseaux sociaux : Facebook | Twitter

Tous les replays sont disponibles sur le site de Radio VL et en podcast sur iTunes.

Related posts
À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions : Quels adversaires pour Paris et Lyon ?

À la uneBrèvesSéries Tv

Curb Your Enthusiasm : une date et un trailer pour la saison 10

À la uneActualitéFranceSociété

Zoo d'Amnéville : une pétition réclame la fermeture du site

À la uneActualitéFranceNon classéSociété

Retraites: Décryptage de l'annonce attendue de Édouard Philippe

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux