À la uneFranceMédias

Mouvement de grève lancé par les salariés de BFMTV et RMC

Suite à la décision le 17 juin dernier d’établir un plan de départs volontaires, BFMTV et RMC appartenant au groupe NextRadioTV se sont mis en grève ce mercredi pour s’y opposer.

La grève a été approuvée ce mardi par l’assemblée général des salariés. Prévue pour une durée de 24 heures, elle a ainsi commencé pour la pré-matinale à 4 heures 30. Un mouvement historique puisque c’est actuellement la première grève organisée par la chaîne BFMTV.

Par ailleurs, elle a dû mettre en place un programme de plusieurs rediffusions pour pallier l’absence de différents secteurs comme BFM business. De plus, la chaîne suivie par RMC a choisi elle aussi de boycotter sa matinale. Même si l’interview politique de Jean-Jacques Bourdin reste quant à elle assurée à 8 heures 35.

Une grève qui peut être synonyme de grosses pertes économiques, sachant que le groupe Altice (NextRadioTV) prévoit déjà une future baisse des recettes publicitaires. En effet, il est question d’une diminution du chiffre d’affaires d’au moins 25 % causée par la crise sanitaire.

Pourtant d’un autre côté, le groupe a su tirer partie de cette crise en continuant à proposer du contenu grâce à BFMTV. Comme l’explique Anne Lebrun, déléguée syndicale SNRT CGT Audiovisuel et SNJ-CGT à NextradioTV, au micro de France info lundi soir « On a fait des audiences records pendant le confinement, BFM TV reste numéro 1 et n’est pas rattrapée par la concurrence « .

Mais de l’autre côté, c’est un salarié sur trois qui est concerné par ce plan de départs volontaires, touchant entre 330 et 380 postes en CDI et plus de 200 postes pour les intermittents et pigistes. La volonté de se mobiliser est forte et les réclamations précises : renoncer aux départs volontaires, diminuer la suppression des postes et renégocier la rémunération des salariés.

Même si la grève est d’une courte durée, les conséquences elles se font déjà ressentir. Au-delà des émissions perturbées par ce mouvement, le débat prévu à 20 heures 45 ce mercredi soir sur le second tour des municipales de Paris est annulé. Une décision qui n’a pas manqué de faire réagir les principaux candidats.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédias

The Voice : qui sont nos coups de cœur de la 3ème soirée d’audition ?

À la uneFrance

Salon de l'Agriculture : pourquoi la situation a été tendue pour cette première journée ?

À la uneCinéma

EN DIRECT | César 2024 : Suivez la cérémonie des Césars 2024

ActualitéFranceMédias

Qui est Keiona, la drag queen candidate de Danse avec les stars ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux