À la uneActualitéSportTennis

Et si Nadal n'avait pas de mental ?

Rafael Nadal est souvent donné en exemple lorsque l’on parle de force mentale. Certes, il ne lance jamais sa raquette et ne laisse rien paraître sur le terrain. Mais a-t-il un mental réellement au-dessus des autres joueurs de tennis ?

Il faut tout d’abord expliquer ce qu’est le mental dans le sport. Ne pas abandonner, ne lâcher aucun point, être capable de hausser son niveau de jeu dans les situations les plus compliquées. Voilà les bases du mental. Si l’on jauge le mental avec ces critères, alors Nadal est le joueur qui a le plus grand mental du circuit. Mais s’il devait tout cela, seulement grâce à son physique ?

Avec le physique dont il dispose, il est normal qu’il n’abandonne aucun point puisqu’il est capable de courir et de renvoyer la balle durant de longues heures. Sa technique au tennis est d’un niveau bien au-dessus des autres joueurs en dehors du top 10, et il est le joueur qui gagne le plus de match en jouant mal d’après son oncle, Toni Nadal. Certains pourront dire que c’est une preuve de sa force mentale, mais ne serait-ce pas plutôt un problème ? Ne pas garder son meilleur niveau sur toute une période est une forme de faiblesse mentale. Federer s’est hissé au rang de n°1 mondial et a réussi à le rester plusieurs années d’affilées. Rafa n’a jamais encore terminé l’année deux fois d’affilées sur la première marche du classement.

?????????????????????

On connaît tous le Rafa rageur, serrant le poing sur chaque échange gagné. Encore une preuve de son mental ? Pas si sûr. Pour arriver à un niveau professionnel, chaque joueur doit être doté d’un mental, qu’il soit d’acier ou non. Federer, Djokovic, eux ne s’encouragent qu’à des moments clés et ce n’est pas pour autant qu’il ont un mental moins fort que celui de Nadal. Statistiquement, Nadal a remonté 2 sets à 0 pour remporter le match très peu de fois dans sa carrière (ex : Wimbledon 2006, 2007), et contre des joueurs largement à sa portée. Quant à Federer, il a déjà remporté un match contre Nadal après avoir perdu les 2 premiers sets (Miami 2005), non sans compter les nombreux autres matches où il à réussi cet exploit.

En terme de mental, Nadal subi depuis 3 années la loi du serbe, Novak Djokovic. Le serbe a un ascendant important sur l’espagnol. Rafa a même subi 8 défaites d’affilées contre Novak, sans pouvoir laisser parler son jeu de cogneur lors de l’année 2011. Lorsque Nadal prend l’ascendant sur ses adversaires, les commentateurs laissent penser que l’espagnol gagne en haussant son niveau de jeu. Mais il profite de la baisse physique de ses adversaires, ce qui lui permet de mieux encrer son jeu et balader son vis-à-vis comme bon lui semble.

La pression, Nadal la connaît. Mais la supporte-t-il ? Mis à part les tournois sur terre battue où le Majorquin est à un niveau trop haut pour ses poursuivants, Rafa n’a jamais réalisé deux saisons d’affilées avec un niveau de jeu exceptionnel. Il préfère être chasseur que chassé. Cela se voit dans son palmarès. En 2010 il est n°2 mondial et réussit à gagner 3 grand chelem dans la même année. En 2011, il commence l’année n°1 mondial. Il ne réussit à remporter qu’un seul tournoi du Grand Chelem et il peut remercier Federer qui sort Djokovic, alors invincible, en demi-finale de Roland-Garros.

3435880_3_f859_rafael-nadal-lors-de-son-match-contre-le-belge_5751f48d0a5dc722259cc28745f75639

Malgré cela, Nadal est tout de même présent mentalement, mais il n’est peut être pas le plus fort dans la tête. Djokovic, Federer ou bien même Murray sont du même niveau ou au dessus de celui de Nadal lorsque l’on parle de mental.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéSanté

Le vaccin Moderna pourra désormais être administré aux 12-17 ans

ActualitéEnvironnement

Les JO Tokyo 2020 sont officiellement ouverts !

À la uneEquitationJeux olympiques

JO 2021 : les cavaliers français prêts à affronter les épreuves de saut d’obstacles

À la uneActualité

Jean-Yves Lafesse est décédé de la maladie de Charcot

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux