À la uneActualitéBrèvesInternational

La NASA détecte des conditions favorables à la vie extraterrestre sur une lune de Saturne

Nasa

C’est officiel, notre système solaire pourrait abriter une vie extraterrestre selon la NASA. L’agence gouvernementale américaine a annoncé jeudi avoir détecté des conditions propices à la vie sur une lune de Saturne.

Sommes-nous seuls dans l’univers ? La NASA a annoncé jeudi 13 avril lors d’une conférence de presse avoir découvert de l’hydrogène moléculaire sur Encelade, l’un des 67 satellites naturels de Saturne. Cette révélation signifie que la lune Encelade pourrait abriter une vie microbienne au fond de ses océans glacés.

La sonde américaine Cassini a détecté de l’hydrogène et du dioxyde de carbone dans la vapeur émanant de fissures dans la couche de glace qui recouvre la lune. Des réactions hydrothermales sont la seule façon d’expliquer cette découverte. Une telle activité géothermique est favorable à la présence de la vie. “Bien que nous n’ayons pas détecté la vie, nous avons trouvé une source d’alimentation de la vie,” a expliqué Hunter Waite, du Southwest Research Institute à San Antonio (Texas). “C’est un peu comme un magasin de confiseries pour des microbes.

A lire aussi >> La NASA annonce la découverte de sept exoplanètes cousines de la Terre

Un autre satellite pourrait également abriter la vie

La NASA a affirmé qu’une vapeur similaire avait été observée par les scientifiques américains en 2014 sur Europe, l’une des plus grosses lunes de Jupiter. Ce satellite, où se trouve un océan souterrain comme Encelade, pourrait donc également abriter la vie microbienne. La mission Clipper qui explorera Europe en 2020 devrait permettre aux scientifiques d’en apprendre davantage, rapporte Mashable.

La sonde Cassini, en orbite autour de Saturne depuis 2004, avait collecté les données indiquant la présence d’hydrogène moléculaire sur Encelade en 2015. Elle s’était approchée au plus près de la surface du satellite, à environ 50 kilomètres, pour traverser un geyser dans la région du pôle sud. La sonde avait déjà révélé la présence d’un vaste océan sous une épaisse couche de glace au fond duquel se trouve un socle rocheux. La mission de Cassini prendra fin en septembre prochain.

A lire aussi >> La NASA va diffuser une émission en 4K depuis l’espace

Related posts
À la uneActualitéSport

Moto GP : Franco Morbidelli sur la Yamaha officielle dès ce weekend

À la uneSéries Tv

Emmanuelle Bercot, Agnès Jaoui ou Arnaud Desplechin rejoignent la saison 2 d'En thérapie

À la uneActualitéFrance

L'Australie rompt un contrat de 56 milliards d'euros avec la France

À la uneActualitéFranceMédias

Vivendi annonce une OPA pour absorber Lagardère

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux