C’était une certitude, c’est désormais officiel : Les Lakers ont été éliminés de la course aux Playoffs ce vendredi soir, au bout d’une défaite face aux Brooklyn Nets au Staples Center (111-106).

C’était perdu d’avance..

Les 18 matchs sans LeBron James et la blessure de Lonzo Ball en cours de saison auront donc été un poids lourd dans la course aux Playoffs pour les Lakers, qui auront essayé bien tant bien que mal de se qualifier pour le fameux tournoi de fin de saison. Les Angelinos ratent le coche pour la sixième saison consécutive.

Retour sur les drames 

On est en décembre, lorsque les Lakers figuraient encore parmi les six meilleures équipes de la conférence Ouest. Le soir de Noël, les Lakers se rendent à l’Oracle Arena d’Oakland pour battre les Golden State Warriors lorsque LeBron James se plaint d’une blessure à l’aine lors du troisième quart-temps. Bien qu’elle s’annonce moins grave que prévue, l’élu manquera quand même 18 matchs et l’équipe plongera dans un bilan catastrophique de 6 victoires et 12 défaites jusqu’à son retour fin janvier.

Pire encore, leur meneur Lonzo Ball se blesse à son tour le 21 janvier face à Houston, cheville gauche HS et s’absente jusqu’à la fin de la saison. L’équipe sera encore plus handicapée et se retrouvera 10ème du classement au moment du All-Star break.

Pour couronner le tout, n’oublions pas l’affaire qui tournait autour d’Anthony Davis pendant la période de la trade deadline, où Magic Johnson voulait absolument récupérer l’intérieur des Pelicans jusqu’à proposer de transférer la moitié de l’équipe (dont le trio Ball/Kuzma/Ingram), sans succès. Gros coup dans le moral dans le vestiaire jaune et violet.

LeBron séparé des Playoffs, une première depuis 2005 

C’est la statistique qui fâche : LeBron James ne participera pas aux Playoffs pour la première fois depuis 14 ans. De la saison 2005-2006 à la saison dernière, le King était toujours présent avec une moyenne monstrueuse de 28,9 points en 239 matchs et 42 minutes de jeu.

Mais son lot de consolation restera tout de même le rang du 4e meilleur scoreur de l’histoire de la NBA qu’il aura décroché ce mois-ci, dépassant Michael Jordan. La classe.

Que faire cet été pour les Lakers ?

Maintenant qu’il reste quelques matchs de saison régulière sans enjeu, il ne manque plus qu’à entourer la date du 1er juillet, celle de l’ouverture de la free agency. Si les négociations pour avoir Anthony Davis reprendront sans doute, le but serait de mieux entourer LeBron et les jeunes. Car si JaVale McGee a apporté quelque chose dans l’effectif (33 points hier soir face aux Nets, record en carrière !), des mecs comme Lance Stephenson ou Rajon Rondo n’en ont pas fait autant, à part une bagarre sur le parquet pour ce dernier avec Chris Paul en début de saison. Nous verrons ça cet été.

Pour les fans des Lakers, voici un petit recap de leur saison histoire de sécher les larmes.

Les Lakers sont donc privés une nouvelle fois de Playoffs, il ne reste plus qu’à LeBron James et ses potes de profiter des vacances pour mater les copains sur un écran plat incurvé 4K 65 pouces Samsung de chez Boulanger. Un plaisir.