À la uneSport

NBA : Résumé du 14/02

Seulement deux matches en cette nuit de Saint Valentin en NBA. Un match entre deux équipes de la conférence Est : les Nets de Brooklyn et les Bulls de Chicago. Ainsi qu’un match entre deux équipes de la conférence Ouest : le Thunder d’Oklahoma City et les Lakers de Los Angeles.

Brooklyn Nets 7692 Chicago Bulls

Les Chicago Bulls s’imposent sur une très bonne performance d’équipe (particulièrement dans le premier et le dernier quart-temps) avec 14 points pour Mike Dunleavy, Jimmy Butler et notre Joakim Noah national (proche du triple double avec 13 rebonds et 7 passes pour ce denier). Ajoutés à cela 15 points de Carlos Boozer et 16 points de Taj Gibson pour offrir la victoire aux Bulls. Du côté des Nets c’est Paul Pierce qui a inscrit le plus de points avec 15 points.

Oklahoma City Thunder 107103 Los Angeles Lakers

Le Thunder l’emporte dans un match étonnamment serré contre les Lakers (22 défaites sur les 27 derniers matches, septième défaite de suite à domicile pour les californiens) grâce à un Kevin Durant magique comme à son habitude. Après trois premiers quart-temps de domination californienne, le Thunder se réveille et inflige un lourd 35-21 dans le dernier quart-temps qui leur offre la victoire de peu. 43 points, 12 rebonds et 7 passes pour monsieur Durant qui réalise une saison stratosphérique pour le moment à 31.5 PPG, 7.8 RPG et 5.5 APG. Il semblerait qu’il soit lancé pour son quatrième titre de meilleur scoreur de la saison, loin devant Carmelo Anthony second au classement avec “seulement” 27.3 PPG.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCultureFranceSociété

Les Cœurs Doubles (2/4) : Ce pays loin des yeux, mais près des cœurs

À la uneActualitéArtCultureInternationalMusique

LP : Même dans l’intimité, on m’appelle LP!

À la uneSport

[INTERVIEW] Jeff Hardy, le guerrier aux cheveux arc-en-ciel bientôt Willow the Wisp chez WWE ?

À la uneFootInternationalSport

Les LGBT seront en sécurité à la Coupe du Monde mais le Qatar fixe certaines limites

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux