À la uneActualitéFranceSexeSociété

Notre Top 5 des applications de rencontre

Aujourd’hui, les applications de rencontre sont l’eldorado pour provoquer de nouvelles connexions. Relations sérieuses, coup d’un soir… C’est très facile de s’y perdre face à la concurrence proposée. Parce qu’il n’y a pas que Tinder dans la vie.

1-La plus proche

Créé en 2014, Happn est présentée par ses créateurs comme la première application « ancrée dans la vraie vie ». Car elle peut se targuer d’avoir un concept original. Grâce à votre géolocalisation, vous pourrez retrouver tous ceux qui sont inscrits sur l’application et que vous avez croisé dans votre journée. Bon, passé cette étape le concept reste le même que Tinder. Swipez à droite ou à gauche pour choisir votre plan du soir. Pas sur que vous rencontrerez votre âme-sœur, mais sait-on jamais.

Bon parfois ça peut quand même donner lieu à des situations inquiétantes.

2-La plus fruitée

La ligne directrice de Fruitz, c’est que l’on sait sur quoi on va tomber. Sur cette application, une fois l’inscription effectuée, il faut se définir selon le fruit que l’on choisi. Une cerise pour une relation longue durée, une pastèque pour un ou une «sex-friends », une pêche pour un coup d’un soir et du raisin pour aller boire un verre en toute tranquillité. L’assurance de commencer une discussion avec les deux protagonistes dans le même état d’esprit. Là aussi, une géolocalisation vous permets de tomber sur les profils les plus proches de chez vous. Pas de pépins possibles.

3-La plus inefficace

Nous sur Lovoo, c’est un peu comme un top joueur au PSG, il passe forcément par là mais n’y reste pas bien longtemps. En effet, certains la considèrent comme l’application ”fourre-tout”. Si au départ, on vous propose une géolocalisation pour cerner les célibataires près de chez vous, le filtrage s’arrête là. Vous pouvez véritablement parler à tout le monde, et on a du mal à franchement s’y retrouver. Si vous êtes une fille, préparez-vous à être envahie d’un tas de notifications plus ou moins hasardeuses. Petit plus, l’application propose un live vidéos où vous pouvez être une centaine à discuter avec une seule personne. Un Bachelor 2.0 ? C’est grossièrement ça.

Qu’est ce qu’on vous disait ?

4-La plus pro

Ici, on rentre sur dans un truc un peu plus haut de gamme c’est vrai. Si elle est gratuite pour les filles, pour les hommes, il va falloir passer à la caisse. L’idée est claire. La femme prend le pouvoir et l’application est présentée comme un supermarché où elles ont le choix entre les hommes qui se démarquent par un profil plus détaillé que sur les applications présentées ci-dessus. Alors oui, ici la recherche est plus ciblée mais toujours dans une volonté de ne pas se prendre la tête. Les utilisateurs ne recherchent pas forcément leurs futures âmes-sœurs, mais au contraire des histoires sans lendemain un peu plus savoureuse qu’un simple ”plan Tinder”.

5-La plus originale

Commencer la discussion avec votre match par un « salut ça va ? ». Voilà comment ruiner à coup sur le début d’un flirt. Et bien aujourd’hui avec l’application IceBreaker, vous pouvez changer ça. L’application vous propose de briser la glace avec une approche différente. En effet, l’utilisateur enregistre trois questions qu’il souhaite qu’on lui pose pour débuter la conversation. Bon par contre après, l’assistance s’arrête là. A vous de faire parler vos talents.

Par exemple, Topito vous montre quels sont les approches à ne pas reproduire :

A lire aussi: Tinder : une faille permet de savoir ce que vous y faites !

About author

Corentin Briot Journaliste VL média
Related posts
À la uneActualitéBrèves

Manifestations du 5 décembre : mi-journée en quelques chiffres

À la uneActualitéBrèvesFrance

Blocus des lycées: Paris totalement immobilisé

À la uneActualitéBrèvesFrancePolitiqueReportages

Grève SNCF/RATP: récit de cette matinée du 5 décembre

À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Rod Serling, l'homme d'une autre dimension | La loi des séries #343

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux