À la uneActualitéInternationalPolitique

Obama : le pire président ?

Selon un sondage récent publié aux Etats-Unis, Barack Obama est considéré comme le pire président. Le président Américain, qui fait face à un second mandat difficile, apparaît en tête d’une liste des pires dirigeants américains depuis la Seconde Guerre mondiale. Retour sur 6 ans en tant que chef de l’Etat.

33% des personnes interrogées voient le président démocrate, élu en 2008 et réélu en 2012, comme le pire président durant ces 70 dernières années.
28% affirment que c’est plutôt son prédécesseur, le républicain George W. Bush (2001-2009), selon une enquête paru par l’institut de sondage de l’Université Quinnipiac (Connecticut).

Les Etats-Unis évoquent que le meilleur président était en effet Ronald Reagan (1981-1989), avec 35% d’opinion favorable depuis 1945. Il apparaît loin devant Bill Clinton (18%) et 15% pour le défunt président John Fitzgerald Kennedy. “En 69 ans d’histoire américaine et 12 présidences, le président Barack Obama se retrouve, avec le président George W. Bush, tout en bas du seuil de popularité” argumente Tim Malloy.

1er mandat d’Obama : 2008-2012

ObamaDurant la campagne, Obama avait séduit, enthousiasmé, remobilisé une partie de l’Amérique. Les gens pensaient qu’élire un homme de couleur “noir” pourrait totalement changer l’image des Etats-Unis. L’humeur était au plus bas. Le pays croulait sous la dette avec environ 1600 milliards de dette.

La population américaine croyait beaucoup au changement, il caractérisait “l’Amérique du XXIème siècle”. Tout le monde se rappelle de l’euphorie que cela avait créé lorsque c’était le premier président Africain-Américain a être élu à la tête des USA. Il a même obtenu le prix Nobel de la paix en 2009 pour avoir retiré ses troupes d’Afghanistan.
Néanmoins son bilan lors de son premier mandat ne s’est pas avéré concluant. Son slogan “Yes we can” faisait office de renaissance mais en quatre ans, cela risquait d’être compliqué. Pendant son premier mandat, Barack Obama a fait des politques à l’intérieur de la Maison Blanche comme avec le congrès et il n’a pas vu venir la crise qui a rendu les affaires compliqués.

Francis Fukuyama

Francis Fukuyama

1er fait important : l’économie, il est confronté à un drame économique historique. Pour l’économiste Francis Fukuyama, le 44ème président des Etats-Uniens “n’a pas fait preuve d’un grand leadership, notamment à l’occasion des deux actions les plus importantes de son mandat : sa politique de relance et sa réforme du système de santé. Il a donné trop de latitude au Congrès et n’a pas assez porté personnellement ses deux réformes : il n’en fut pas le moteur. […] Fondamentalement, je ne le trouve pas très bon en politique. Il est beaucoup moins charismatique à la Maison Blanche que lorsqu’il était candidat”.

De 2008 à 2009, les dépenses du “budget fédéral” des Etats-Unis ont atteint une hausse de plus de 40 %, c’est le plus fort accroissement annuel de l’histoire de cette nation. Son prédécesseur George W.Bush avait atteint un déficit budgétaire de 300 milliards de dollars, tandis qu’avec l’actuel président américain, elle atteint en moyenne 1400 milliards de dollars.
Le 23 février 2009, Barack Obama exposait son intention de réduire ce déficit de moitié d’ici la fin de son mandat. Pour exécuter son plan, il a fait appel à un responsable, Earl Devaney pour surveiller 787 milliards de dollars qui concernent son plan de relance économique.

Les exceptions d’impôts ont été prolongé dès le premier mois, jusqu’à la fin 2010, cette réforme était mis en place sous l’ancien président Bush aux ménages les plus aisés.
En 2011, le taux d’imposition de ceux dont le revenu annuel dépasse 250 000 dollars serait passer de 35 % à 39,6 %. Ces hausses devraient servir à financer la réforme du système de santé qu’Obama mettra en place par la suite.

Suite à de gros problèmes économiques causé notamment par la crise, l’emploi a subi un gros couac. 4,2 millions d’emplois ont été supprimés en un an, un chiffre record, jamais atteint depuis 1949. Le taux de chômage était au plus haut avec 10%.

Ce que les américains retiendront de positif, c’est la mise en place de la sécurité sociale pour les personnes les plus démunies, appliqué à la moitié de son premier mandat.

2ème mandat : 2012-
Obama après sa seconde victoire

Le 23 octobre 2012, Obama est réélu pour un deuxième mandat, il réussit à battre Mitt Romney.
Toutefois son bilan n’est guère reluisant : la première année du second mandat d’Obama est marquée par une série de d’échecs surnommés par ses conseillers “Scandalabra”. L’opinion de l’actuel président se dégrade dû à des promesses non tenues ou impossible à réaliser.

Si le président dénonce l’« obstructionnisme » systématique au sein d’un groupe des élus républicains, eux, dénoncent également l’attitude de leurs collègues démocrate. Afin de changer la donne, Obama a annoncé plusieurs réformes en faveur de la classe moyenne, appelées “Grand Bargain” et inspiré du “New Deal” de Roosevelt.

Dernier mandat pour le 44ème président, il lui reste encore plus que 2 années pour espérer le voir améliorer la situation économique et social de ce pays. Un tâche qui s’annonce compliqué pour ce dernier si on en juge ces derniers sondages.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéPolitique

5 éléments pour comprendre ... la crise des sous-marins

À la uneSéries Tv

Lancement du tournage de La Flamme saison 2

À la uneCinéma

Halloween Kills : une dernière bande annonce efficace

À la uneActualitéCinémaInsolite

Un Français regarde Kaamelott 203 fois et bat le record du monde de visionnage d'un film

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux