À la uneFaits Divers

« Omar m’a tuer » : la justice rouvre l’affaire Omar Raddad

C’est l’une des plus célèbres affaires criminelles du XXème siècle que la justice va rouvrir : l’affaire Omar Raddad, jardinier condamné en 1994.

En 1994, Omar Raddad est condamné à 18 ans de prison en 1994 pour le meurtre de sa patronne, Ghislaine Marchal. En 1996, il avait reçu une grâce partielle par Jacques Chirac. Depuis, il n’a eu de cesse de clamer son innocence et de demander, par la voix de ses avocats, la révision de son procès.
« Cette décision est un pas vers la révisionLa bataille n’est pas terminée« , a déclaré son avocate à la presse.

L’affaire a été rendue célèbre par la déclaration que le victime aurait inscrite avec son sang sur un mur  » Oma m’a tué ! »

Est ce que malgré tout, la Justice va accepter une demande en révision portée par Omar Raddad ? Rien n’est moins sûr car la Justice n’aime pas de dédouaner et reconnaître une erreur judiciaire.

YouTube video
About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneMédiasMusique

5 dates clés dans la carrière de Kendji Girac

À la uneMédias

"C'est tout, enfin pour moi" : La Voix ne sera plus "La Voix" dans Secret Story

À la uneSéries Tv

L'art du crime : Catherine Marchal en guest des nouveaux épisodes

À la uneFranceMusique

Blessure par balle : qu'est-il arrivé à Kendji Girac ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux