À la uneActualitéCultureSociété

Ce livre scandale pour les pré-ados ne sera pas réimprimé

Puberté

La sortie récente d’ « On a chopé la puberté » a déclenché la colère des réseaux sociaux. Une pétition recueillant près de 150000 signatures a eu gain de cause.



 »Grâce à tes seins en plein développement, tu as enfin attiré l’attention du bel Ethan dont tu es secrètement amoureuse depuis la maternelle. » Voici une des phrases qui est à l’origine du scandale. Elle est tirée du livre  On a chopé la puberté, destiné à vulgariser sur un ton décalé un processus peu expliqué aux pré-adolescentes. Mais au fur et à mesure que les pages se tournent, les coquilles se multiplient. Les éditions Milan sont dès lors accusées de sexisme. 



Dégradant

« Grâce à tes nouvelles formes plus arrondies, tu convaincs ta mère de renouveler totalement ta garde-robe et d’aller faire du shopping dans des boutiques de grande. »  Ou même : « Comme tu grandis, la loi parentale sur le maquillage s’assouplit, et tu as enfin le droit de porter du fard à paupières, du gloss, voir du mascara au collège. » Deux bévues insupportables pour les millions d’yeux qui scrutent le moindre fait d’actualité sur Internet.

Une pétition devient virale sur le Web. Son principal message : « se maintenir contre les clichés et l’image degradante que le livre véhicule des femmes. Éduquer les enfants sur des valeurs d’équité, de dignité et de respect. » Mathilde Blondel, qui a lancé cette révolte sur le site change.org, souhaitait que «ce livre soit retiré du marché et que les éditions Milan présentent des excuses. » Sa demande a été acceptée par l’éditeur.

L’éditeur se défend et plie

Les éditions Milan ont vite réagi en postant sur leur page Facebook un communiqué d’excuses. En effet, l’ouvrage, dont les tirages sont épuisés, ne sera pas réimprimé. L’éditeur a aussi affirmé entendre les craintes et les interrogations, tout en regrettant le contexte où  « il semble impossible d’avoir un débat serein ». Ils ont également profité de cette publication pour défendre leurs idéaux d’accompagnement : « La volonté de ce livre est de se positionner à hauteur d’enfants, sans jugement ni pré-acquis moraux ». Le feu semble passé, mais le débat pourrait bientôt renaître de ces cendres. Pour preuve, la version numérique est, pour l’heure, toujours disponible à la vente.

 

Related posts
À la uneSéries Tv

Plus belle la vie : et si Vanessa Kepler se cachait derrière "l'affaire des harceleurs" ?

À la uneMédias

Qui est Fernande, 99 ans, star de TikTok avec sa petite fille Mel ?

ActualitéCinéma

5 choses à savoir sur Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain avant sa ressortie en salles 

À la unePolitique

Pourquoi Macron ne peut pas utiliser l’article 16 de la Constitution en cas de cohabitation ? 

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux