À la uneActualitéCinéma

On a redécouvert pour vous … Les hirondelles de Kaboul ou quand la beauté rencontre l’horreur

Les hirondelles de Kaboul de Zabou Breitman et Elea Gobbé-Mévellec donne corps au récit éponyme de Yasmina Khadra. Il dépeint l’oppression des femmes à Kaboul pendant l’été 1998, sous le régime taliban. Il a été présenté dans la catégorie un certain regard au festival de Cannes 2019. Ce film raconte la tristesse de la vie sans liberté. 

Ce récit choral dessiné à l’aquarelle présente deux couples totalement opposés. D’abord Mohesen et Zunaira. Un intellectuel et une artiste qui rêvent de liberté et qui ne perdent pas espoir. Mais à quel prix ? Leur joie de vivre contraste furieusement avec le régime arbitraire des fous de dieu dans lequel ils vivent. 

En parallèle, Atiq et Missarat sont rongés par la difficulté de la vie sous les ruines de Kaboul. Atiq est un ancien moudjahidin lassé de tout. Il ne parle plus à sa femme, atteinte d’un cancer en phase terminale. Il est partagé entre son devoir de virilité et la volonté d’un monde meilleur. 

Ce film animé réussit à la perfection le mariage entre beauté et horreur, entre oppression et intimité… Les aquarelles très épurées et sublimes d’Elea Gobbé-Mévellec rendent les horreurs des talibans envers les femmes plus simples à regarder. Entre les humiliations publiques et les sons ultra violents des cris de femmes… Il traite de sujets forts et politiques sans pour autant choquer. 

Malgré la beauté des images et un pitch émouvant, le film de Zabou Breitman ne reste qu’une pale adaptation du roman. Ce roman bouleversant qui prône la résistance de Yasmina Khadra.

À lire également : The plot against America

YouTube video
About author

Poppy Jordan
Related posts
À la uneMédias

The Voice : où en sont nos favoris après cette 2ème soirée des Battles ?

À la uneMédias

The Voice : est-ce que Vernis Rouge faisait déjà le buzz quand elle a été éliminée ?

ActualitéBuzzJeux Olympiques Paris 2024

C’est qui Baptiste Moirot, le porteur de la flamme olympique ?

ActualitéEquitationSport

L'équithérapie : guérir grâce aux chevaux

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux