À la uneCultureSéries Tv

On a revu pour vous… Parlement, la série de France.TV qui caricature les institutions européennes

France Télévision nous offre avec Parlement une satire politique hilarante en se moquant avec brio et justesse des institutions européennes. Forte de son succès, elle connaîtra une saison 2.

C’est quoi, Parlement ? Samy, jeune assistant parlementaire, débarque à Bruxelles au lendemain du vote du Brexit. Il n’est pas armé pour le poste. En fait, il ne connaît pas grand-chose aux institutions européennes et espère s’en tirer au bagout… Par maladresse, il se retrouve chargé de faire adopter un amendement sur la pêche. Il va prendre son destin en main, mais peut-être n’aurait-il pas dû…

Une série consacrée au Parlement européen ne fait (peut-être) pas rêver. Pourtant, la comédie de Noé Debré va vous faire aimer l’Europe. En débarquant dans “ce grand bâtiment en forme de caprice des dieux” selon ses dires, les aventures rocambolesques de ce jeune assistant parlementaire se révèlent aussi drôles qu’instructives. La satire politique de France.TV offre une vision aussi originale que pertinente de l’hémicycle européen. Samy complètement novice a du apprendre vite pour affronter une machine administrative pleine d’obstacles. Entre la place omniprésente des lobbyistes et les rouages complexes d’une institution européenne, l’attachant jeune assistant parlementaire réussi de file en aiguille et de manière parfois surprenante à faire passer un rapport pour la commission pêche. Un vrai parcours du combattant pour interdire le finning, la pêche aux ailerons de requin exportés vers la Chine, une histoire complètement inspirée de la réalité mais tourné en dérision dans la série.

L’atout phare de Parlement est sans aucun doute la représentation parfaite des clichés politiques à travers ses personnages. L’euro-député français Michel Specklin dont Samy est l’assistant parlementaire est la caricature typique de l’élu politique qui est juste là pour la place ne sachant même pas comment fonctionne l’Europe. La série n’a aucun scrupule à faire passer les élus pour des incapables dans un Parlement européen où les assistants parlementaires font tout le boulot. Samy est confronté à lui même face à l’ignardise de son député et va devoir trouver des alliés pour parvenir à ses fins. À cause d’une grande naïveté, il va se faire manger tout cru par des lobbyistes “charognards” et face aux magouilles politiques. Mais très vite, il se laisse prendre au jeu des manigances politiciennes et des quiproquos. Les gaffes de l’assistant-débutant vont lui permettre de s’imposer plus vite qu’on ne le pense dans ce monde de requins.

En résumé, Parlement est hilarant avec une galerie de portraits attachants mais ingénieux. Le casting vient du monde entier ancrant cette série dans la réalité malgré un trait d’humour prononcé. Xavier Lacaille (Samy) incarne parfaitement son personnage de jeune débutant, loyal, naïf mais d’une grande gentillesse. Son eurodéputé incarné par Philippe Duquesne mais aussi l’assistant allemand d’Ingeborg et acolyte de Samy joué par Lucas Englander vu dans la série The Witcher sont vraiment excellents ou encore Rose Pilkington. Parlement s’adresse à tous les publics, pas besoin de savoir comment marche la politique européenne pour apprécier la série de Noé Debré. Au fil des dix épisodes de 26 min disponibles sur la plate-forme France.tv, l’intrigue monte en puissance. Parlement est un Binge-watching parfait à regarder lorsque vous avez un moment. Croyez-moi, vous ne verrez même pas le temps passer.

Parlement (gratuitement et en intégralité sur le site France.TV)
10 épisodes de 26 minutes

À lire également : On a revu pour vous…Stalk, la teen-série de France TV Slash qui nous emmène au cœur du hacking

About author

Journaliste spécialisé dans le Sport
Related posts
À la uneSéries Tv

La Flamme : mais d'où vient la "Jean Guile" ?

À la uneActualitéFrance

Coronavirus : les scénarios envisagés par le gouvernement

À la uneBrèvesSéries Tv

Sauvé par le gong : le revival arrive le 25 novembre

À la uneActualitéInternationalPolitique

Amy Coney Barrett : le nouvel atout de Trump à la Cour Suprême

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux