À la uneSéries Tv

On a vu pour vous … Le crime de Noël, l’épisode spécial de Les petits meurtres d’Agatha Christie

A la manière de la BBC et ses séries, France 2 offre aux fans de Les petits meurtres d’Agatha Christie, un épisode de Noël : Le crime de Noël.

C’est quoi Le crime de Noël ? A quelques jours du Réveillon de Noël, le commissaire Laurence, Alice et Marlène se lancent sur les traces de l’assassin du Père Noël. Pour démasquer le coupable, Alice infiltre un orphelinat, réveillant chez elle de douloureux souvenirs, tandis que Laurence et Marlène s’occupent de la petite Louison, seule témoin du meurtre et dont le petit frère a disparu

On se plaint souvent du manque d’inédits en période de fêtes, cette année France 2 a vu les choses en grand et offre un inédit de sa série phare Les petits meurtres d’Agatha Christie baptisée Le crime de Noël. Histoire 100% inédite qui pour la première fois n’est pas une adaptation d’un roman de la Reine du crime, les auteurs ayant obtenu l’autorisation d’écrire une histoire originale. Et c’est sans doute déjà là que réside le premier challenge colossal des auteurs : écrire une histoire à la hauteur de celles d’Agatha Christie. Car si un remarquable travail d’adaptation est réalisé pour transposer les histoires des romans à la télévision, c’est une autre paire de manches que de devoir écrire une histoire originale qui ne détonne pas des romans de Christie. Le crime de Noël s’inscrit très bien dans les pas de l’illustre auteure anglaise mais ne signe pas pour autant une histoire des plus originales. Et vous savez quoi ? On s’en moque car ce n’est pas là que réside l’intérêt de cet épisode spécial.

Le crime de Noël s’inscrit davantage dans tradition des épisodes de Noël des séries anglaises que l’on connaît tels que ceux de Downton Abbey ou Doctor Who. Tout en épousant la forme propre à la série et que l’on connaît bien, Le crime de Noël propose un vrai conte de Noël où l’on voit nos personnages tout à la fois dans la partition que l’on aime et en même temps sous un nouveau jour qui convient parfaitement à cette période de fêtes. En premier lieu, le commissaire Laurence qui en présence de la petite Louison baisse sa garde tout en gardant sa fierté légendaire (un peu à la manière d’un conte de Dickens). L’histoire est joliment racontée et sublimé par la mise en scène de l’excellent Rodolphe Tissot (réalisateur de Ainsi soient-ils) qui a embarqué avec lui dans cette histoire Julien Bouanich, l’un des séminaristes (Yann) de la série d’Arte. Les décors sont sublimes et impressionnants et contribuent pleinement à la magie de cet épisode. Nous avons saluons la partition de Samuel Labarthe mais celle de Blandine Bellavoir nous réserve de bien jolis moments quand Alice se confronte à son enfance difficile en orphelinat.


On a vu pour vous … Le crime de l’Orient Express façon Kenneth Branagh


On ne vous dévoilera rien de plus de cet épisode mais c’est une bien agréable initiative de France 2 que ce type de rendez-vous et on ne peut que souhaiter que cela se pérennise, pourquoi pas avec d’autres séries. 

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
La Loi des Séries 📺Séries Tv

Camille Genau, Clémence Lassalas, Emmanuel Moire et Dounia Coesens | La loi des séries #666

À la unePolitiqueSanté

COVID 19 : quels sont les gros changements du 1er février ?

À la uneSéries Tv

Pour l'amour du risque arrive dès aujourd'hui sur 6play TEVA

À la uneCinémaPop & Geek

Quand sortira la suite de The Batman au cinéma ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux